Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Vincennes, le 23/02/2014: prix Ali Hawas - Groupe II

Publié par statotrot sur 22 Février 2014, 22:57pm

Catégories : #Groupes

Dimanche 23 février à 14h00 – Vincennes
 
PRIX ALI HAWAS
Groupe II
 
120.000 – monté – 2.700 mètres
54.000, 30.000, 16.800, 9.600, 6.000, 2.400, 1.200
Pour pouliches de 3 ans 
Corde à gauche, piste en cendrée
 
BELLE DU CORTA EN EST ELLE CAPABLE ?

 


 Après le prix Holly du Locton, premier groupe II sous la selle qui avait sacré Bleue de Mika, voici le prix Ali Hawas. Si la dernière fois les concurrentes ont dû mettre à profit leur pointe de vitesse sur le parcours des 2.175 mètres, cette fois elles s’attaquent aux 2.700 mètres de la grande piste. Le lot s’est également étoffé avec 14 partantes, et parmi celles-ci Belle la Vie et Belle du Corta, déjà lauréates de groupe II à l’attelage qui feront leurs grands débuts sous la selle.
 

 

2700mGPVincennes

 

 

 

jumelles stato

 

 

N°1 : BINOUZE DE L’ABBE  (écurie tilleuls) – F.3 – 0a 0a 0a Qa Qa – 0 €
Malheureusement, cette pouliche n’a encore rien montré de probant en compétition. On l’écarte sans regrets.
 
N°2 : BULLE LA TANNERIE (écurie Dudu) – F.3 – Da 7a Da 8a 9a – 60 €
Vue à plusieurs reprises dans les courses étrangères, cette fille de Carus d’Occagnes n’a pas convaincu. Avec seulement 60 euros de gains, elle ne semble pas capable de jouer le moindre rôle. Extrême outsider.
 
N°3 : BELLE DE LA DIVES (écurie jjbaillon) – F.3 – 7a 7a 6a 9m Da – 1.540 €
Même si elle a réussi a grapiller quelques petits chèques à Vincennes, cette fille d’Islero de Bellouet monte sérieusement de catégorie. Non merci !
 
N°4 : BORA DU GITE (écurie Thouroude) – F.3 – 8m 5m 0a Qa Qa – 1.650 €
EN digne fille d’Hulk des Champs, Bora du Gite semble se plaire sous la selle, comme l’atteste sa 5e place dans un prix de série à Vincennes le mois dernier. Insuffisant toutefois pour prétendre au podium.
 
N°5 : BELIZE DE FRUGY (écurie Enault) – F.3 – Da 1a 1a Qa – 30.600 €
Avec cette pensionnaire de l’écurie Enault, voici la première candidate intéressante du lot. Directement débutée à Vincennes fin décembre, elle s’était imposée sur 2.700 mètres avant de confirmer ce succès dans les mêmes conditions. Plus récemment elle s’est montrée fautive alors qu’elle luttait encore pour les premières places. Une candidate à suivre !
 
N°6 : BRILLANTE DU SURF (écurie lagenebre) – F.3 – 4a 2a 2a 5a 4a – 31.940 €
Souvent placée, cette pensionnaire de l’écurie Lagenebre cherche son jour. On l’a vue par exemple finir seconde de Belize de Frugy fin décembre, tout en étant nettement battue. Aujourd’hui la tâche sera compliquée face à une telle opposition. A la rigueur pour une petite place en cas de défaillances de quelques pouliches.
 
N°7 : BELLE STAR GEHEM (écurie Gehem) – F.3 – 3a 2a 1a 5a 5a – 40.200 €
Débutée dès les premières courses réservées à sa génération, cette fille de Torino Pierji a dû attendre décembre avant de s’imposer, c’était à Vincennes sur 2.100 mètres. On l’a également vue se placer sur des parcours de tenue (2e de Blake Lively sur 2.850 mètres). Elle semble détenir un brin de qualité et pourrait viser une petite place si tout se passe bien.
 
N°8 : BEAT GENET WITNESS (écurie des Beautés) – F.3 - 3a 2a 1a Da Qa – 40.600 €
Lauréate de son prix de série en tout début de meeting d’hiver, cette fille d’Ulysse de Cambron s’est vue dominée par la suite par Belize de Frugy début janvier et par le duo Belle du Corta / Belle la Vie le 1e février lors du prix Roquepine. Si l’on suit ces lignes, il semble difficile de la conseiller pour la victoire, mais pour les places c’est ouvert, et elle en sera l’une des prétendantes.
 
N°9 : BACKARA JET (écurie Jet) – F.3 – 1a 3a Da 2a 1a – 47.550 €
Cette pensionnaire de l’écurie Jet vient de battre Bleue de Mika à l’attelage sur 2.200 mètres. Une référence ! Auparavant, elle s’était très bien comportée à plusieurs reprises en prenant des places dans de très bons lots. Il restera toutefois un point d’interrogation… On ne l’a jamais vu sur des parcours de plus de 2.250 mètres. C’est la seule ombre au tableau, il sera intéressant de la voir évoluer sur les 2.700 mètres. Placé possible.
 
N°10 : BLAKE LIVELY (écurie Marble Garden) – F.3 - Da 1a 1a 2a 1a – 54.100 €
Son année 2013 était particulièrement réussie : 3 victoires et une seconde place pour ses 4 tentatives. Elle y avait d’ailleurs battu certains de ses adversaires du jour (Belle Star Gehem, Bleue de Mika, Blue Star, Backara Jet). Cette année on l’a vu fautive pour sa seule tentative, c’était à l’occasion du prix Leopold Verroken alors qu’elle était encore en course pour la victoire. On la sent  capable de se racheter comme nous l’a confié John Patterson son mentor : « Je pense qu'elle peut rentrer dans les 3 ou 4 premiers. Elle a pour elle d'aimer les 2700 m , mais c'est la première fois qu'elle va au trot monté et je pense que les pensionnaires de Rnar et Bariton vont être dures à battre , c'est pour cela que je la déferre des 4 pieds pour la première fois ».
 
N°11 : BLUE STAR (écurie Blue) – F.3 – 6a 5a 3a 5a 5a – 64.400 €
Après une victoire en octobre, cette fille se Severino a tenté sa chance dans les courses de groupe ou elle s’est honorablement comportée (bonne 3e du prix Une de Mai par exemple). Aujourd’hui, le lot est encore de grande qualité et il faudra que tout se passe bien pour accrocher un chèque, comme nous l’a confié son entourage : « Blue Star sera déferré des postérieurs pour la première fois même si je pense que cela ne suffira pas car il y a de très bons éléments dans cette épreuve et si elle arrive à arracher une 4e ou 5e place je serai déjà satisfait».
 
N°12 : BELLE DU CORTA (écurie Vauvray) – F.3 – 1a 1a 1a Qa – 76.950 €
Sa musique parle pour elle : 3 courses pour autant de victoires. Lauréate du prix Roquépine devant Belle la Vie et Beat Genet Witness, elle nous avait montré à cette occasion qu’elle en avait sous le capot. Le parcours des 2.700 mètres, elle le connait puisque s’y est imposée mi-janvier. Dimanche soir, elle pourrait rester invaincue !
 
N°13 : BLEUE DE MIKA (écurie Bariton) – F.3 – 1m 2a Da 1a 2a – 95.600 €
De toutes les concurrentes en vue, c’est la seule qui possède une expérience sous la selle…Expérience réussie d’ailleurs puisqu’elle n’est autre que la lauréate du prix Holly du Locton. Attention toutefois, aujourd’hui les conditions sont différentes, la distance est plus longue et l’opposition plus relevée. On la conseillera encore, mais peut-être pas pour la victoire.
 
N°14 : BELLE LA VIE (écurie Rnar42) – F.3 – 2a 1a 2a 3a 1a – 211.150 €
Son compte en banque ne fait pas de doute : Elle a de la qualité ! Après 4 victoires d’affilé, la pensionnaire de l’écurie Rnar42 s’est attaquée aux courses de groupe. Seconde des prix Une de Mai et Roquépine et lauréate du prix Gelinotte, elle est sans conteste capable de mettre tout le monde d’accord, mais comme nous l’a confié son  entraîneur, il ne veut pas brusquer les choses : « J'ai préféré engager Belle la vie ici plutôt que dans le critérium pour éviter de lui donner une course trop difficile surtout sachant qu'elle n'avait aucune chance pour la victoire. Avant coup je dirais que Belle devrait très bien se comporter au monté, maintenant entre les probable chevaux déferré et le lot qui est assez bon je n'en ferais pas une favorite car on va rester sage dimanche ».
 

synthèse stato

 

 

Il y a de quoi se tirer les cheveux devant cette boite de chocolats ! On va faire confiance à Belle du Corta (12) qui n’a jusqu’ici jamais été battue, mais il devrait y avoir lutte avec Belle La Vie (14), Bleue de Mika (13) ou encore Blake Lively (10). En cas de défaillance de l’un d’entre eux, attention à Belize de Frugy (05) et Beat Genet Witness (08) ou encore Bleu Star (11). Le point d’interrogation restera Backara Jet (09) sur laquelle on va tenter l’impasse pour les premières places.
 
12 / 14 / 13 / 10 / 05 / 08 / 11
 

interview stato

 

 

4 QUESTIONS A CYRIL ENAULT –Entraîneur de BELIZE DE FRUGY
 
Comment Bélize de Frugy s’est retrouvée dans vos boxes ?
Belize de Frugy s'est retrouvée dans mes boxes grâce à un échange avec l'écurie Marble Garden contre un ancien cheval que j'avais avant, qui était Timoko.
 
Quelles sont ses principales qualités ?
C'est une jument qui a beaucoup de vitesse, mais se débrouille aussi dans l'endurance. Elle sait partir vite, ce qui peut être un avantage dans des course comme ça.
 
Quel sera son objectif aujourd’hui et qui craignes-vous ?
Je pense que ma jument sera barrée pour la victoire, mais pour les place ça reste possible. Je ne vais pas la "tuer" sur une course comme celle-là. Je veux juste voir son comportement sur cette course. Je crains Belle la Vie, Belle du Corta, Backara Jet et Beat Genet Witness. Je pense que la victoire devrait se jouer entre ces 4 là.
 
A plus long terme, qu’espérez-vous avec cette pouliche ?
C'est une pouliche que je vais essayer de préserver pour le meeting d'hiver, avec les belles courses qu'il y aura. Je pense que ça va être une jument d'avenir et on verra par la suite.
 

 

UNE LOUCHE DE BOUILLON DE CULTURE - Qui était Ali Hawas ?

 


 Né en 1926 à Djerba, ayant grandi à Tunis, Ali Hawas, boxeur (champion d’Afrique de Nord en 1947) débarque en France en 1949 espérant vivre de son sport… Pas facile à cette époque ! Il se tourne donc vers une autre chose qui le fascine… Le cheval.
Il se fait embaucher par Jan Kruithof (père) pendant 5 ans, puis se dirige vers Charley Mills, André Poupart (ou il s’occupe du champion Amyot) et enfin chez Alfred Lefevre. Après toutes ces expériences, il décide de voler de ses propres ailes et s’installe à son compte.
                Après des débuts très difficiles, il se fait progressivement un nom avec des chevaux dont personne ne veut, ce qui deviendra sa spécialité. Spécialiste des jeunes éléments (par nécessité économique disait-il !), il se forge, notamment avec ceux-ci, un solide palmarès :


-7 prix d’Essai : Mabrouka, Nestoriac, Quinze Janvier, Speed Clayettois, Touta, Boadicee de Beval, Duc de Janvier
-5 Prix de Vincennes : Mabrouka, Nestoriac, Speed Clayettois, Boadicee de Beval, Fra Diavolo
-4 Criterium des Jeunes : Lotus du Trefle, Pontcaral, Quadroon, Carus d’Occagnes
-1 Prix du Président de la République : Speed Clayettois
-1 Prix de Normandie : Speed Clayettois
-1 Critérium des 4 ans : Lancon
 
C’est également lui qui s’est occupé d’Arnaqueur (3e du Prix d’Amerique, 2e du prix de France 1996). Au milieu des années 90, il raccroche sa casaque verte à étoiles blanches, laissant le soin à ses fils Patrick et Karim de poursuivre son œuvre.
Après en avoir agacé plus d’un par sa réussite, Ali s’éteint en 2004, ça valait bien un groupe 2 !
 
Merci aux entraîneurs ayant répondu à mes sollicitations


Ecurie Dabé

Commenter cet article