Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Une bonne RAFALE a balayé la piste du prix de l’Ile de France !!!!

Publié par statotrot sur 4 Février 2013, 20:02pm

Catégories : #Résultats

Vincennes le 02/02/2013

Prix de l’Ile de France

 

Groupe I

Course Internationale

 

200000. - monté. - 2175 mètres.

100000, 50000, 26000, 12000, 6000, 4000, 2000.

Pour 5 à 10 ans inclus, ayant gagné au moins 160000.

Corde à gauche, piste en cendrée.

arriv+®e rafale

 

Ce prix de l’Ile de France a tenu toutes ses promesses et nous a offert un magnifique spectacle sur les 2175 m de la grande piste de Vincennes. Les spectateurs présents ont pu assister à la « journée des Miss », avec la présence trois femelles dans les cinq premiers ! RAFALE DU PLESSIS ouvre son compteur de victoires dans un Groupe I en s’imposant de belle manière. La moins riche du lot, SEPT MERVEILLE, crée la surprise en s’adjugeant l’accessit d’honneur. L’italien NESTA EFFE monte sur la 3ème marche du podium après avoir effectué un excellent parcours. Les 6 ans nationaux ont été beaucoup moins à la fête dans cette épreuve et ont du rendre les armes face aux plus âgés. A noter toutefois la méritoire 5ème place de TOSCANE DE HOERDT. Analysons à présent le parcours de chacun des concurrents de l’épreuve :

 

7- RAFALE DU PLESSIS (Saint Vincent) Vainqueur de l’épreuve

Après un excellent départ pleine piste, elle se positionne dans le dos des animateurs à la corde. A l’entrée du dernier virage, elle vient porter une bonne accélération en troisième épaisseur avant de se rabattre à la corde pour tracer une magnifique ligne droite. Elle ne sera plus reprise jusqu’au passage du poteau et s’impose de belle manière dans ce prix.

 

1 - SEPT MERVEILLES (Jaminska) Deuxième

Auteur d’un excellent départ, elle a effectué tout le parcours en deuxième épaisseur et fut l’une des animatrices de l’épreuve. Elle a essayé de suivre RAFALE DU PLESSIS dans la dernière ligne droite, mais doit s’avouer battue. Elle prend toutefois une magnifique 2ème place qui récompense son beau parcours.

 

11 - NESTA EFFE (Italie) Troisième

Il a pris tête et corde dès le passage du laser pour s’installer en leader de la course durant tout le parcours. Encore plein de ressources dans la montée, il ne peut toutefois résister à l’attaque de RAFALE DU PLESSIS et SEPT MERVEILLES dans le dernier virage. Il garde une belle 3ème place, bien méritée, au passage du poteau.

 

13 - EXPRESS MERETT (Suède) Quatrième

Le deuxième étranger du lot, mais aussi le plus âgé de tous les concurrents. Il a effectué un départ pour le moins tranquille, avant d’effectuer tout le parcours bien au chaud à l’arrière du peloton. Dans cette épreuve, il n’a effectué que la dernière ligne droite où il a démontré qu’il avait toujours une jolie pointe de vitesse. Le « vieux suédois » a encore démontré qu’il avait encore des ressources en finissant au pied du podium.

 

2 - TOSCANE DE HOERDT (Remington) Cinquième

Un bon départ, suivi d’un parcours à la corde au contact de la tête de course. A été bien décalée par son jockey dans le dernier virage et est venu participer à l’emballage final dans la dernière ligne droite. Cinquième au passage du poteau, cette pensionnaire de l’écurie Remington a fait preuve de beaucoup de qualité en cette occasion.

 

6- TSAR GRIFF (Perfume’s dream) Sixième

A effectué la première partie du parcours le nez au vent en troisième épaisseur. S’est bien rabattu à la corde à l’attaque de la montée pour rester au contact des animateurs. Encore dans le coup à l’entrée de la dernière ligne droite, il a manqué un peu de vitesse pour mieux finir. Une belle course de rentrée dont il faudra se souvenir.

 

12- RIO DU RIB (Haras des rêves) Septième

A superbement réussit son départ pour s’installer aux avant-postes et animer le début de course. Il a un peu souffert dans la montée, sans toutefois vraiment décrocher. Pas en mesure d’inquiéter les leaders dans la dernière droite, il finit sa course au courage et empoche la dernière allocation de l’épreuve. Un chèque bien mérité.

 

9- SPEEDY BLUE (Leveillé)  Huitième

En difficulté dès le départ, il n’a pas été vu lors de cette course. Il a aussi semblé beaucoup souffrir dans la montée, perdant du terrain sur la tête de course. Il termine son parcours assez loin des leaders et a paru un peu émoussé dans cette épreuve.

 

 5- QUELLE ATTAQUE (Haras des noels) Neuvième

Prise de vitesse dès le départ, elle a effectué une course en retrait. Jamais en capacité de venir se mêler à la lutte, elle s’est contentée de faire le tour de piste en regardant les animateurs s’éloigner devant elle au fur et à mesure que la course avançait.

 

4 - SACHEM DE L’INAM (Johnstyles) Non classé

Parti à la corde en queue de peloton, il n’a jamais été en mesure de se montrer dangereux. Il a effectué le parcours à son rythme, résigner lui aussi à ne pas faire autre chose que le tour de piste. Au final, on ne l’a pas vu dans cette course.

 

8- ROCKLYN (De la sensée) Non classé

Largement distancé dès le début du parcours, il a fait sa course très loin des autres. Difficile de trouver quelque chose à dire sur son parcours, si ce n’est qu’il a su rester sage jusqu’au franchissement du poteau.

 

3 - TROPICANA (Yoni’s) Disqualifiée

A du fournir pas mal d’efforts dès le départ pour rester au contact des leaders. Alors que son jockey a voulu la relancer dans la montée, elle s’est montrée fautive et a du se retirer de la course.

 

14- Quaro (Haras des rêves) Disqualifié

Auteur d’un bon départ, il a fait partie des animateurs du début de course, semblant avoir beaucoup de ressources. Il a même montré le bout de son nez en deuxième position dans la montée. Hélas, c’est à ce même moment qu’il a échappé au contrôle de son jockey. Mérite d’être repris une prochaine fois.

 

10- TORANIE DU CHENE (Des beautés) Disqualifiée

L’une des déceptions dans cette course. Elle a effectué un départ assez prudent et est resté cachée durant la première partie du parcours. Alors qu’elle commençait à fournir son effort pour se rapprocher de la tête avant le dernier virage, elle s’est perdue dans ses allures et son jockey n’a pu la rééquilibrer. La course était finie pour elle.

 

T. D’enfer, entraîneur/jockey de RAFALE DU PLESSIS, nous livre ses impressions sur la course de la lauréate :

 

"Je suis évidemment très heureux que Rafale accroche ce Groupe I à son palmarès. Elle le mérite et avait, à mes yeux, une des premières chances avant le coup. Fallait-il encore que la course se déroule sans anicroches. Cette victoire récompense trois années de travail avec elle et c’est un peu mon prix d’Amérique !"

 

 

Bernard LADRIVE

Marianne Trot

Commenter cet article