Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


SON ALEZAN s’impose en maître dans le prix du Calvados !!!

Publié par statotrot sur 8 Janvier 2013, 17:42pm

Catégories : #Résultats

 

Vincennes, le 06 janvier 2013

Prix du Calvados

Groupe II

Course internationale

 

 150000. - monté. - 2850 mètres. 

75000, 37500, 19500, 9000, 4500, 3000, 1500.

Pour 5 a 10 ans inclus, ayant gagné au moins 160000. Recul de 25m a 945000

Corde a gauche, piste en cendrée.

 

 

Ce prix du Calvados, support d’une course internationale de Groupe II dans le temple du trot, a tenu toutes ses promesses ! Les 7 ans se sont taillé la part belle sur les 2850 m de la grande piste de Vincennes. Le talentueux SON ALEZAN a fait une démonstration de ses qualités sous la selle et permet à l’écurie Lyonnaise de rajouter une victoire de prestige supplémentaire à son imposant palmarès. SPEEDY BLUE, auteur d’une superbe course, accroche un 1er accessit fort méritoire qui souligne la qualité de l’écurie Leveillé. Le « vieux » allemand VIRGILL BOKO a encore démontré que le poids des ans n’avait pas d’emprise sur sa forme et ses qualités intrinsèques. Il obtient une belle 3ème place et termine 1er des concurrents étrangers. A présent, petit retour sur la prestation des différents protagonistes de l’épreuve :   

Son-Alezan.jpg

 

SON ALEZAN (N° 9)

Auteur d’un superbe départ, il a pris tête et corde avant le 1er passage devant les tribunes. Installé en tête, très facile dans la montée, il a contrôlé la course, accentuant son avance tout le long du parcours. Vainqueur majestueux, il franchit le poteau en laissant son adversaire immédiat à quelques longueurs. Un champion qui a encore fait parler sa classe en cette occasion !

 

SPEEDY BLUE (N° 11)

Après avoir pris le meilleur départ, il a du vite se résigner à laisser la place en tête au futur vainqueur. Un instant dans le dos de l’allemand VIRGILL BOKO, il a déposé ce dernier à l’entrée de l’ultime virage pour venir chercher une superbe 2ème place pleine de panache !

 

VIRGILL BOKO (N°  8)

L’un des deux 10 ans de l’épreuve, mais il a pu démontrer une fois encore qu’il fallait compter sur lui ! Après avoir pris un bon départ, il fut l’un des animateurs de la course avec SON ALEZAN et SPEEDY BLUE. Solide durant tout le parcours, il a superbement résisté à la pression de ROQUETTE et ISMOS FP dans la dernière ligne droite pour prendre une belle 3ème place au passage du poteau.

 

ROQUETTE (N° 10)

Après un bon départ, elle a vu les trois premiers concurrents s’échapper devant elle. Pas résignée du tout, la jument de l’écurie JAMINSKA a effectué un parcours de haute volée. Pleine de ressources, elle est même venue inquiéter VIRGILL BOKO dans la dernière ligne droite où elle termine dans les talons de l’allemand, conservant un nez d’avance sur ISMOS FP.

 

ISMOS FP (N° 13)

Ce concurrent italien, seul 9 ans de l’épreuve, a pris un départ moyen. Calé bien au chaud pendant la majorité du parcours, il est sorti du bois dans le dernier tiers où il a produit un bel effort. Luttant pour une place sur le podium dans la dernière ligne droite, il doit se contenter de finir en 5ème position.

 

ROMANCE DU RUEL (N° 14)

La jument de J.P. Viel a pris un bon départ tout à l’extérieur, venant ensuite se caler à la corde dans le dos des animateurs. Après avoir longtemps figurée en 4/5ème position, elle a manqué un peu de ressources sur la fin du parcours et a du céder face à la pression deROUQUETTE et ISMOS FP.

 

LA DANY BAR (N° 7)

Cette femelle italienne a un peu déçu sur ce coup là ! Après un départ quelque peu raté, elle s’est trouvée enfermée à la corde en queue de peloton. Malgré un dernier effort en fin de parcours, elle finit loin des animateurs, ramassant toutefois la dernière allocation de la course au passage du poteau.

 

SILIA PIERJI (N° 5)

Elle a été prise de vitesse lors de son départ à la corde. Ensuite, elle a effectuée un parcours à son rythme, bien à la main de son jockey, sans jamais se montrer dangereuse pour les concurrents de tête.

 

 

RAPIDE DE MORTREE (N° 4)

Auteur d’un excellent départ, il a ensuite essayer de tenir le rythme imposé par les chevaux de tête. Mais au fur et à mesure que la course avançait, il a montré ses limites. A l’entrée du dernier virage, il s’est même fait « enrhumer » par LA DANY BAR ET SILIA PIERJI et a terminé son parcours à bout de souffle.

 

SUCCES DU POTO (N° 2)

Le cheval de Roberto Donati a complètement raté son départ ! Après quoi il s’est employé derrière un peloton qui avait déjà pris un bon rythme. Ne parvenant jamais à recoller, il finit sa course très loin des meilleurs.

 

ROUND BALL (N° 6)

Il a pris un bon départ au milieu. La suite a été beaucoup moins intéressante. Perdant du terrain à mesure que la course avançait, il a semblé manquer de jus pour cette épreuve. Pour preuve, il a plafonné dans la montée, donnant l’impression qu’il allait s’arrêter. Après s’être fait déborder par SUCCES DU POTO, il termine dans « la lessiveuse» complètement à bout de souffle.

 

RADIEUSE DU FAN (N° 3)

La jument de l’écurie Berne n’a jamais existée dans cette course. Surclassée dès le départ, elle n’a pas pu faire autre chose que d’accomplir le tour de piste à son rythme, c'est-à-dire très loin des autres concurrents.

 

LACABANA V.K. (N° 1)

Ce cheval a pris le départ avec un double handicap : Il était l’un des deux plus vieux et le moins riche ! Comme on pouvait s’y attendre, lui aussi s’est contenté de faire le tour de piste à des « kilomètres » des premiers. Il a toutefois fini sa course, maigre consolation !

 

SAVE THE QUICK (N° 12)

Après un départ moyen, elle s’est retrouvée en queue de peloton. Vers le dernier tiers de la course, alors que sous l’impulsion de son jockey elle fournissait un gros effort pour remonter, elle s’est déréglée et s’en était fini pour elle. Disqualifiée, elle a regardé les autres terminer sans elle.

 

 

Analyse de Cyril Riganese, entraîneur de SON ALEZAN, vainqueur de l’épreuve. Propos recueillis à chaud après l’arrivée :

 

 

" Son Alezan renoue avec la victoire après 2 courses en demi teinte. Même s il le fait bien, le style ne m’a pas trop plus, c est pourquoi il participera au prix des USA. Le changement de discipline va lui faire que du bien"

 

 

Bernard LADRIVE

                                                                                  Marianne Trot

 

Commenter cet article