Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Retour sur la semaine

Publié par statotrot sur 15 Octobre 2012, 07:33am

Catégories : #Résultats

 

 

Retour sur la semaine d’Hippodingo.

Semaine du 29 septembre au 10 octobre.

 

Cette semaine, je vous fais part de mes analyses sur les résultats du début du mois concernant les belles courses d'Hippodingo.

 

Dimanche 30 septembre :

 

Hippodrome de Paris – Vincennes - Prix des Elites – Groupe I.

 

Tintin de Roche a encore frappé, à peine 15 jours après avoir gagné le Prix de l’Etoile, le changement de discipline ne l’a pas dérangé. D’ailleurs il est parti en bonne compagnie puisque les 7 premiers au final étaient des chevaux des 50m.

Tintin de Roche est parti le plus vite des 50m, rapidement en seconde position après 900m de course derrière Universal Oaks et Valpolicella, il a facilement rattrapé son retard. A mi-parcours, Tintin de Roche prend seul la tête pour ne plus la lâcher. A cet instant du parcours, il est suivi de peu par Ti Amo du Trio, Universal Oaks et Toranie du Chêne. A la sortie du dernier virage, Tintin de Roche toujours en tête, a dans son sillage Ti Amo du Trio, Toranie du Chêne et en léger retrait Torino Pierji. Il s’envole facilement vers la victoire tandis que Ti Amo du Trio se voit souffler le premier accessit par Toranie du Chêne mais il conserve toutefois la troisième place devant Torino Pierji qui trace là, une belle fin de course, pour conclure à la quatrième place.

 

Réaction à la descente de son cheval de Cyril Rignanese, l’entraineur/driver du vainqueur :

« Tintin a réussi une course exceptionnelle, c’est lui qui a ramené les concurrents du poteau des 50m et il a ensuite imprimé un train sélectif et a résisté de peu aux nombreuses attaques en fin de parcours. Il a donné l’impression d’être battu à 200m du poteau mais j’en avais gardé un peu sous la main, il remporte son deuxième groupe 1 en 15 jours, c’est parfait pour sa futur carrière d'étalon , je ne connais pas encore la suite de sa carrière, courir contre les vieux, le laisser tranquille tout l’hiver, à voir. »

 

Lundi 1er octobre :

 

Hippodrome Solvalla (Suède) – U.E.T. Trotting Masters – Groupe I. 

 

L’actuel leader du classement général Sage de Bresles faisait le déplacement pour tenter de remporter la finale mais il est tombé sur un os suédois nommé Mondial Ok.

Sage de Bresles est bien parti malgré son numéro 1 derrière l’autostart. Devant lui on retrouve Son Alezan suivi de près par Mondial Ok, Lisa America et Sage de Bresles.

A un peu plus de la moitié de la course, les positions restent inchangées mais à un peu moins de 900m de l’arrivé, le leader Son Alezan commet l’irréparable poussé dans ses retranchements par le cheval italien Mondial Ok qui s’envole vers une belle victoire, tandis que la compagne d’écurie du futur vainqueur, Lisa America semble à ce moment là, tenir le premier accessit, elle se fait griller la priorité par Sage de Bresles et Maharajah pour les deux premiers accessit, tous cela au prix d’une superbe fin de course.

Sage de Bresles prend le large au classement de l’U.E.T. Masters Series devant Quel Amour Dudel.

 

Réaction à chaud de l’entraineur italien Patrick Gabellini au sujet de son pensionnaire Mondial Ok :

« Il le fait très bien aujourd’hui, c’est vraiment un cheval très brave qui donne tout sur une piste, il méritait bien d'enlever une finale comme celle-ci. Il lui reste 1-2 courses en Italie avant de prendre un repos plus que mérité. Il fera donc l’impasse sur le meeting d’hiver. »

 

Mercredi 3 octobre :

 

Hippodrome de Laval – Grand Prix Anjou Maine – Groupe III.

 

Le favori Italien Napoleon Bar est tombé sur un os. Un pensionnaire de l’Ecurie des Beautés, Timoko qui n’a fait qu’une bouchée de l’italien. Timoko parti en 3e position derrière les deux italiens Nadir Kronos et Napoleon Bar. A mi-parcours Timoko passe en seconde position en net retrait derrière Nadir Kronos, suivi comme son ombre par Napoleon Bar et Quartz du Chêne. A 900m du but, alors que Timoko commence à combler son retard sur Nadir Kronos, l’italien se trompe dans ses allures et laisse le champ libre à Timoko pour s’envoler vers une facile victoire en tenant en respect Napoleon Bar et Quartz du Chêne.

 

Réaction à chaud de Vanessa Dufour après la victoire de son pensionnaire Timoko :

« Timoko a signé une très belle victoire la semaine dernière. Il a des gros moyens et le voir ainsi bien courir à gauche est encourageant. On va continuer de le faire évoluer de cette manière en visant les belles courses sur le sable l'an prochain. »

 

Dimanche 7 octobre :

 

Hippodrome de Gelsenkirchen (Allemagne) – Grand Prix de l’UET – Course Européenne.

 

Urelia Daidou a pris le meilleur départ malgré son mauvais numéro à l’autostart, la suivent à 2/3 longueurs d’Ulysse des Racques, Pato, Un Pas de Plus et Vincennes. Les autres sont en léger retrait. A mi-parcours, Urelia Daidou toujours largement en tête, imprime un train sélectif, suivi de Pato, Vincennes et Ulysse des Racques qui composent le groupe de chasse, les autres commencent à prendre du retard. Au poteau des 1500m alors que Pato semble aisément tenir sa 2e place, il se trompe dans ses allures. A 600m du but, Urelia Daidou  s’envole facilement vers la victoire, la bataille pour la 2e place fait rage. Pour preuve, la suédoise Vincennes et le champion français Un Pas de Plus qui a effectué une remonté de toute beauté sont au coude à coude. Alors qu’Urelia Daidou passe facilement le poteau d’arrivé en tête, la suédoise Vincennes se fait griller la politesse pour le premier accessit par Un Pas de Plus.

 

Nous avons pu recueillir la réaction de l’entraineur/driver Mère Barita sur la victoire de sa championne :

« URELIA DAIDOU vient de remporter la plus belle course de sa carrière à 40/1. Tout était (presque) contre elle ce soir car avec le 9 il fallait faire un sacré numéro.
J'avais décidé d'envoyer et de prendre le meilleur départ possible. Elle a fait mieux car elle a survolé la course d'un bout à l'autre se permettant de reléguer à plusieurs longueurs le champion de la génération UN PAS DE PLUS.
J'ai toujours cru en cette jument toujours placée au plus haut niveau. Ici, elle trouve une belle récompense à sa régularité et remonte dans le top 5 de sa génération. »

 

Lundi 8 octobre :

 

Hippodrome de Paris-Vincennes – Prix Kurse – Groupe III.

 

Les chevaux ont tous pris un excellent départ derrière la voiture mais c’est Vega du Padoueng qui a été la plus véloce dès l’ouverture des ailes de l’autostart. Elle est encadrée de près par Vrai Genilou et Vismie Capitoul, en léger retrait on retrouve Vadis Smiling. A mi-parcours Vega du Padoueng commence à prendre le large, derrière Vrai Jenilou, Vadis Smiling et Vismie Capitoul composent le groupe de chasse, toutefois à bonne distance du leader. A l’amorce du dernier tournant alors que Vega du Padoueng poursuit son petit bonhomme de chemin vers la victoire, la lutte pour les accessits fait feu de toutes parts. Alors que Vadis Smiling a pris l’ascendant sur Vrai Jenilou pour la 2e place, Victory Jet vient ajuster Vrai Jenilou sur le poteau pour la 3e place. A noter la belle fin de course de Viva les Marceaux qui chipe la 5e place à une Vismie Capitoul un brin décevante.

 

Réaction à son retour de piste de Jos Verbeeck au sujet de sa pouliche :

« Vega est une très bonne pouliche, que l'on a préservé depuis ses débuts. Dans cette course elle était au-dessus du lot et elle a très bien fait le travail. » 

 

Rédacteur: Cyrs.

Commenter cet article