Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Prix de Cornulier : Héroïque Speedy Blue !

Publié par statotrot sur 25 Janvier 2014, 17:22pm

Catégories : #Résultats

HÉROÏQUE SPEEDY BLUE !

  

Ce dimanche sur l’hippodrome de Vincennes l’élite des chevaux d’âge se donnait rendez-vous pour le prix de Cornulier, un combat de 2.700 mètres sous la selle. Course hommage aux marquis de Cornulier, Gontran membre historique et président de la Société du demi-Sang pendant près de 30 ans à la fin du XIXe siècle et Jean lui aussi président dans les années 30. Bottes cirées et casaques ajustées, les 20 jockeys et leurs montures nous ont offert un spectacle haletant. A la lecture des côtes, il était extrêmement difficile d’attribuer le rôle de favori à l’un ou l’autre.

 

Dès le départ Tintin de Roche et Speedy Blue, deux concurrents en vue se montraient à la pointe du combat, suivis par Sept Merveilles, Uzbek du Bocage et Ti Amo du Trio, compagnon d’écurie de Speedy Blue. A l’inverse Toccata du Bouffey et Sévérino accusaient le coup et tardaient à trouver la bonne cadence. Après 1.200 mètres de course les positions de tête restaient toujours figées alors qu’au cœur du peloton, certains commençaient à fournir leur effort comme Nesta Effe et Sesame Gédé. Effort qui leur permettait de se rapprocher des leaders.

Après la mi-parcours Speedy Blue menait toujours, il n’allait d’ailleurs plus quitter cette place jusqu’au poteau. A ses côtés trottait toujours Tintin de Roche alors qu’Uzbek du Bocage commençait à lui mettre la pression. Un peu plus loin Sesame Gédé et Nesta Effe poursuivaient leur effort tandis que Sept Merveilles commençait à céder. A cœur du peloton, Taxi du Mont patientait en compagnie de Salsa Beji la lauréate de l’édition 2013, tandis qu’à l’arrièreToccata du Bouffey et Severino pointaient toujours en queue de peloton.

A 600 mètres Sesame Gede craquait sous le poids de l’effort et se mettait à la faute, rapidement imité par Sept Merveilles, tandis que Taxi du Montpoursuivait son effort pour se porter en 5e position.

A 300 mètres du but Speedy Blue prenait définitivement la mesure de Tintin de Roche et Uzbek du Bocage. A légère distance, on pointait Taxi du Mont et Toccata du Bouffey qui avait enclenché le turbo. Ti AMo du Trio cédait quelque peu et Deuxième Picsous, discret jusqu’ici, en profitait pour se hisser non loin des premiers.

Dans les derniers mètres de course, Speedy Blue filait au poteau, suivi par Tintin de Roche. Uzbek du Bocage, lui, explosait des 4 fers et se voyait disqualifié. Il emmenait dans sa faute Taxi du Mont presque assuré de la 4e place. Ce malheureux duo laissait le champ libre à Toccata du Bouffey qui s’emparait d’une bonne 3e place devant Deuxième Picsous et Ti Amo du Trio. On notera également la correcte performance de Main Wise As, 6e qui prouve qu’il est encore capable de bien figurer dans un bon jour. Enfin à la 7e place on retrouve Severino qui avait hypothéqué une bonne partie de ses chances au départ.Salsa Beji, pas aussi bien que l’an dernier s’est montrée fautive en fin de parcours  alors qu’elle n’était pas menaçante.

 

Speedy Blue signe donc ici le 9e succès de sa carrière, à la jolie côte de 16/1. Fautif au départ l’an dernier, le pensionnaire de l’écurie Leveille rectifie le tir de la plus belle des façons. Il faut également se souvenir qu’en 2011 il avait déjà épinglé le prix des Elites à son palmarès, un autre groupe I sous la selle.

 

 

L’avis de Vincent Leveille

« Je savais que si il tenait jusqu' au bout il ne serait pas loin de la vérité »

 

 Speedy Blue créé une petite surprise en s'imposant, comptiez-vous vraiment sur lui avant le coup ?  
« Bonjour oui il crée une petite surprise aujourd'hui et il nous rapporte un beau groupe I très prisé . Avant le coup sur le papier Ti Amo du Trio avait mes préférences autant pour les ordres donné que sur la classe. Mais au vue des ordres donné à Speedy Blue je savais que si il tenait jusqu' au bout il ne serait pas loin de la vérité ».

 

Dans quel état est-il rentré ? Sera-t-il prêt pour le prix de France et aura-t-il d'autres objectifs en 2014 ? 
« Il rentre un peu fatigué mais cela a était une vrai course quand même, avec un record à la clé ! Il sera prêt à temps pour le prix de France et pour la suite de son  programme, je n’en ai aucune idée. Peut-être à l'étranger si l'occasion se présente ou bien le laisser un peu au repos. Je verrais tout ça après sa course du prix de France ». 

 

3° Un petit mot sur Ti Amo du Trio qui a tracé un parcours propre ? 
«Ti Amo du Trio court bien  il est à sa place mais me laisse quelque regret car il n’est pas reparti comme à son habitude ».

 

4° Quand le reverra-t-on ? 
« Il est au repos pour une durée indéterminée. Il mérite un peu de repos, il est encore jeune et il faut le ménager ».

 

 

L’avis de Cyril Rignanese, triplement représenté dans la course

 

1°Comme l'an dernier, Toccata du Bouffey ramène une nouvelle fois une très bonne place dans ce Cornulier. Satisfait ou un peu déçu ? 
« Satisfait, c’était quasi impossible de revenir vu le train imposé ». 

 

2° A t'elle d'autres objectifs dans les semaines à venir ? 
« Je pourrai me laisser tenter par le Prix de France mais ça ne faisait pas partie mes plans à la base. 
On avisera selon l’adversité, une participation aux prix de Paris n’est pas exclure. Je ne veux pas trop forcer avec elle car elle a une belle saison à faire à l’étranger ».

 

3° En ce qui concerne Uzbek du Bocage, il était très plaisant jusqu'à sa faute. Il peut regarder les 'vieux' dans les yeux maintenant ? 
« Il aurait pris la 3eme place sans sa faute mais je pense qu’il est encore un peu tendre à ce niveau , il manque aussi d’un peu de classe ».

 

4° Enfin, un petit mot sur Sesame Gede, qui était lui aussi était dans le coup avant sa faute ? 
« Il n’était pas trop à l’aise dans ses allures, à reprendre à un niveau inférieur. Il est loin d’être cuit ! »

 

            Après cette première joute sous la selle, place maintenant au 2e volet important du mois de janvier…Le prix des USA qui lui, se déroulera bien évidemment à l’attelé. Pour le trot monté, les champions nous donnent d’ores et dèjà rendez-vous le 02 février pour le prix de l’Ile de France, un autre groupe I, mais cette fois ci sur 2.175 mètres.

 

Écurie Dabé

Commenter cet article