Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Le Bourgogne 2012 sera-t-il un bon vin ?

Publié par statotrot sur 29 Décembre 2012, 16:41pm

Catégories : #Groupes

 

30-12-2012, Vincennes, 15h00 : Prix de Bourbogne

 

UET MASTER SERIES - Épreuve qualificative pour le prix des USA


Groupe II
Course internationale
départ a l'autostart


120000. - attelé. - 2100 mètres.
60000, 30000, 15600, 7200, 3600, 2400, 1200.
Pour 4 a 9 ans inclus, ayant gagné au moins 160000.
course réservée aux drivers niveau 2 et 3 uniquement.
corde a gauche, piste en cendrée.

 

Classement provisoire au terme des deux premières étapes des 4B :

1 SALSA BEJI = 12
1 SON ALEZAN = 12
3 ROMANCE DU RUEL = 6
3 SAXO DE VANDEL = 6
5 KADETT CD = 4
6 SEVERINO = 4

7 MAIN WISE AS = 3
8 SITUTUNGA = 2
9 GHIACCO DEL NORD = 1

 

N°1 : SAXO DE VANDEL

Ce fils du sire COKTAIL JET compte déjà 6 points à l'issue des deux premières 4B. Il a aujourd'hui tiré le piégeur numéro un derrière les ailes de l'autostart. Confirmé sur le sprint, il ne s'est mesuré qu'une seule fois cette année sur 2 100 mètres, écopant d'une petite sixième place, mais il a prouvé par le passé qu'il maitrisait parfaitement l'exercice. S'il réussit à partir le plus vite, il est en mesure de participer activement à l'arrivée. On le surveillera de très près car la méfiance est de mise.

 

N°2 : SITUTUNGA

Cette habituée des courses évènements est connue pour sa susceptibilité et ses courantes incartades, bien qu'elles soient de plus en plus rares avec le temps. 3Ème du prix de Bruxelles cette année sur 2 150 mètres puis 5ème du prix Reynolds sur 2 175 mètres, parviendra-t-elle à rééditer de telles performances sur plus court ? Plus souvent observée sur des distances classiques, ses véritables capacités en vitesse pure restent encore assez floues. La retenir ou non dans les cinq reste une affaire d'impression mais l'écarter totalement de notre sélection serait tout de même une grosse erreur.

 

N°3 : QUARTZ DE CALENDES

Plus revu depuis ses deux incartades consécutives fin août puis fin octobre, ce pensionnaire de l'écurie Bariton, aura, malgré son bon numéro derrière la voiture, fort à faire pour se rappeler à notre bon souvenir. Une performance à la manière de sa victoire acquise dans le prix de Bruxelles cet été, n'est cependant pas à écarter quand on sait qu'il dépend d'un entrainement habile. Le rôle de trouble-fête lui convient à merveille. C'est pourquoi il s'agit aujourd'hui de mon coup de folie.

 

N°4 : QUAMARICAINE

L'année 2012 aura été quoi qu'il advienne l'année QUAMARICAINE. Victorieuse du prix de Belgique puis du mythique prix des USA, elle a fait une pause avant de revenir mi-juin enlever le prix René Ballières, le FORUS OPEN le 11 juillet et le Grand Prix de Wallonie courant août. Battue par SITUTUNGA lors du prix d'Été, elle est restée absente depuis, mais la qualité de son entrainement n'est pas à discuter. C'est pourquoi, pour sa « semi-rentrée », si l'on peut qualifier cette course ainsi, j'en fait ma favorite d'autant plus qu'elle s'élancera avec un très bon numéro derrière l'autostart. À jouer !

 

N°5 : EXPRESS MERETT

Ce brave tonton suédois s'est montré fautif à Naples, fin octobre. Plus revu depuis, il revient dans ce prix de Boubogne, plus de huit mois après sa dernière tentative sur 2 100 mètres. Seulement vu deux fois au cours de sa carrière au Temple du Trot, il risque de manquer de compétition malgré le fait que son entraineur ne se déplace jamais sans ambitions en France. Outsider.

 

N°6 : RAPIDE DU BOIS

C'est aujourd'hui que celui qui se nomme RAPIDE DU BOIS devra nous prouver qu'il mérite bien son nom. Après sa faute dans le prix de France au mois de février puis celle dans le Grand Critérium de Vitesse à Cagnes-sur-Mer courant mars, il boudait allégrement cette France pour s'enrichir à l'étranger ( notons qu'il n'a pas gagné un centime sur le sol français cette année) et pour son retour au pays, il se montrait fautif sur la Côte d'Azur au mois d'août avant de terminer 9ème pour son retour à Vincennes au mois d'octobre dans le prix Reynolds. Plus revu depuis cette prestation, il devra afficher un tout autre visage aujourd'hui, pour espérer participer à l'arrivée.

 

N°7 : GHIACCIO DEL NORD

Ce robuste italien n'a pas été revu depuis sa performance dans le prix de Bretagne, le mois dernier. La course du jour semble faire partie de ses objectifs car une victoire ou du moins une bonne place lui permettrait de grappiller des points dans le classement des 4B et donc de prétendre une nouvelle fois à une participation dans le prix des USA. Il peut de nouveau prétendre à une place, d'autant plus qu'avec le numéro sept derrière la voiture, il dispose d'une belle carte à jouer.

 

N°8 : MAIN WISE AS

Ce cheval né en Italie revient à un bon niveau après un passage à vide durant l'été et une bonne partie de l'automne. 4Ème du prix de Bretagne puis 5ème du prix de Bourgogne, il peut aujourd'hui ramener un bon chèque à son propriétaire. Il devrait dans tous les cas participer activement à l'arrivée, du moins s'il reste sage.

 

N°9 : SEVERINO

Est-il encore nécessaire de présenter ce redoutable pensionnaire de l'écurie Bariton ? À l'aise sur toutes les distances et s'adaptant à toutes les techniques, ce fils de GOBERNADOR dispose de moyens lui permettant de prétendre à un podium. Mieux vaut l'avoir avec soi.

 

N°10 : QUACTUS LEMAN

Le temps où se courageux cheval participait aux arrivées des plus grandes épreuves semble révolu. Ayant de plus tiré un numéro de seconde ligne derrière les ailes de l'autostart, ses chances de figurer à l'arrivée semblent clairement compromises.

 

N°11 : QUASTILLO BELLO

Ça fait très longtemps que ce fils de JAM PRIDEM ne fait plus parler de lui en de bons termes, sa dernière réussite remontant à sa 3ème place acquise dans le prix du Calvados en mai 2010 ! Sa tâche est assurément impossible aujourd'hui, à moins d'une très grosse surprise. Très Gros Outsider.

 

N°12 : QUATRAIN

Vieillissant assez difficilement, ce brave serviteur aura fort à faire ici-même pour ce rappeler à notre bon souvenir. Gros Outsider.

 

N°13 : SOURCE DE VIVOIN

Après avoir pouliné pour la première fois cette année, cette jument débute aujourd'hui au niveau groupe. Face à des chevaux plus expérimentés et plus compétitifs sa tâche semble impossible d'autant qu'elle s'élancera de la seconde ligne.

 

N°14 : QUILLE CASTELETS

Cette pensionnaire de l'écurie Lebrunaprès avoir réalisée une bonne année 2011, semble avoir pris un gros coup de vieux et ne parvient plus à participer aux arrivées comme avant. Aujourd'hui, lui voir une chance dans la combinaison gagnante semble très peut probable. Très Grosse Outsider.

 

N°15 : RODRIGO JET

Ce brave serviteur, fils du sire COKTAIL JET, se contente désormais juste de ramasser un petit chèque par ci par là, sans trop être en mesure de faire parler de lui. Ses chances apparaissent pratiquement inexistantes à ce jour, c'est pourquoi nous l'écartons sans hésiter de notre sélection.

 

N°16 : QUE JE T'AIME

À l'instar de QUASTILLO BELLE, ce fils du très bon LOVE YOU, n'a pratiquement aucunes chances de participer à l'arrivée aujourd'hui.

 

N°17 : RETURN MONEY

Ça fait à présent deux ans que cette fille de COROT (US) ne montre plus rien en courses. Une mise à la reproduction ne serait-elle pas préférable à d'autres courses ? Car, une fois encore, elle n'a pas plus de 3% de chance de figurer à l'arrivée. Très Grosse Outsider.

 

N°18 : ELEGANCE SAULNIER

Âgé de neuf ans, ce cheval suédois courant depuis plusieurs années sous des couleurs françaises peine à rentrer dans l'argent. Sa tâche ici semble impossible.

 

COMMENTAIRE :

Seuls les concurrents de la première ligne semblent en mesure de lutter pour la victoire et pour les places, ma préférence pour la victoire va à QUAMARICAINE. SAXO DE VANDEL, MAIN WISE AS, SEVERINO et SITUTUNGA sont aussi en mesure de lutter pour les gros chèques. L'italien GHIACCIO DEL NORD et le suédois EXPRESS MERETT semblent capables de ramener un chèque à leur pays respectif. QUARTZ DE CALENDES est capable de faire un bon truc, il faut s'en méfier.

 

Mon pronostic : 4-9-8-1-2-7-3

 

Haras du Verdier

Commenter cet article