Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Joyeux Noël à tous Réunion de gala à Vincennes 25/12

Publié par statotrot sur 25 Décembre 2011, 08:08am

Catégories : #Les Groupes 1

Critérium Continental Groupe 1, Paris-Vincennes 15h00 :

Une lutte à trois pour la victoire ?

 

 

Un des rendez-vous les plus prisés du meeting d’hiver. Remporté l’année dernière par RED HOT DYNAMITE, le Critérium Continental, réservé aux mâles et femelles de 4 ans, constitue une passerelle au plus au niveau. En effet, le vainqueur de cette épreuve se voit recevoir un carton d’invitation pour le prix des USA. Ils seront seulement dix à en découdre sur la parcours des 2 100 mètres autostart de la cendrée parisienne. Les représentants étrangers ont fait le déplacement, mais les prétendants français ont de bonne chance de s’imposer. STATOTROT analyse pour vous les partants et a recueilli les impressions des entraîneurs présents au départ.

 

 

1 – TORRIDE DES BAUX (Da Da 0a Da 1a), 330 020 oros de gains : Il n’a pas montré grand chose ces derniers temps, étant disqualifié lors de ses deux dernières sorties. Dans une combinaison élargie.

L’avis de son entraîneur, Cécile Granon : « TORRIDE DES BAUX reste sur deux disqualifications alors qu'il était "normal ferré", ce n'est pas la préparation idéale. Néanmoins, il est sur sa distance et s'il reste au trot, il peut sur sa classe venir prendre une 3 ou 4ème place. » 

 

2 – TOCCATA DU BOUFFEY (1a 1a 1a 6m 1a), 1 081 009 oros de gains : En pleine forme, elle vient de remporter ses 3 dernières tentatives. Elle a hérité d’un très bon numéro derrière la voiture et la lauréate du Grand Prix de l’UET pourrait bien remporter ce Groupe I et dans le même temps son 8ème succès de l’année. Elle dépend d’un entraînement en grande forme et elle sera sans doute la favorite au betting. 

L’avis de son entraîneur, Cyril Rignanese : « TOCCATA DU BOUFFEY partira logiquement favorite du Critérium Continental. Maintenant, même si elle possède beaucoup de vitesse, on sait que les 2 100 mètres de la grande piste n’est pas son parcours préféré. Je crains beaucoup les rapides TORANIE DU CHENE et NESTA EFFE. »

 

3 – MUSCLES WIKING BR (4a 2a Da 2a), 391 075 oros de gains : Ce concurrent suédois fait le déplacement avec des ambitions. 4ème dernièrement de TOCCATA DU BOUFFEY dans la finale du Grand Prix de l’UET, il n’a pas forcément beaucoup de marge à ce niveau mais il peut s’octroyer à l’issue d’un bon parcours une place d’honneur.

L’avis de son entraîneur, Eriksson Adulsson : « MUSCLES WIKING BR est un bon finisseur. Il sera drivé pour l’occasion plus offensif mais il n’a pas trop de marge à ce niveau et en plus, il ne tourne pas bien à gauche »

 

4 – TORINO PIERJI (3a 2a 2a 3m 1a), 540 800 oros de gains : Hormis une seule fois, il a toujours répondu présent dans tout ses rendez-vous, que ce soit à l’attelé ou au monté. Tout le temps présenté à bon escient, il se plaît sur la distance des 2 100 mètres autostart. Il tentera de titiller TOCCATA DU BOUFFEY et il visera la 2-3ème place.

L’avis de son entraîneur, Jos Verbeeck : « TORINO PIERJI a eu la chance de tirer un bon numéro derrières les ailes de l’autostart. Je pense que sa place est dans les trois premiers. »

 

5 – NESTA EFFE (Da 1a 2a 2a 1a), 655 150 oros de gains : Fautif dans la finale du Grand Prix de l’UET alors que TOCCATA DU BOUFFEY venait à sa hauteur, ce concurrent italien est annoncé déferrer des quatre. S’il reste au trot, ce fils de l’ancien champion NAGLO a les capacités de se glisser dans la bonne combinaison du trio.

L’avis de son entraîneur, Patrick Gabellini : « NESTA EFFE n’a qu’à être sage pour terminer dans les 3 premiers. Il sera avantagé par la grande piste »

 

6 – TORANIE DU CHENE (2a 1m 1m 2m 3a), 437 000 oros de gains : Une des meilleurs juments de sa génération. Excepté sa tentative en "canter", elle n’a jamais fini plus loin que 4ème sur un parcours de vitesse. Très à l’aise sur la piste parisienne, elle constitue ici l’opposition principale à la favorite. Elle devrait pouvoir lutter pour la gagne.

L’avis de son entraîneur, Vanessa Dufour : « TORANIE DU CHENE attaque son deuxième groupe I de sa carrière. On a un bon numéro derrière l'auto alors je suis confiante de la voir monter sur le podium. »

 

7 – TINGA LA BINOLAIS (6a 1a 6a Dm 8a), 401 500 oros de gains : Elle est revenue à la compétition après avoir donné naissance à un foal mâle, mais dans ce lot là, il semble difficile qu’elle puisse faire l’arrivée. De plus, elle ne s’est plus placée dans une course de groupe I depuis plus d’un an (ndlr : 3ème dans le Prix des Elites). Pour les amateurs de sensations fortes.

 

8 – THE LOVELY GWEN (4a 2a 5a 2a 4a), 562 500 oros de gains : Elle va dispute son deuxième groupe I de sa carrière à cette occasion. Mais la tâche semble délicate car elle s’est toujours inclinée face aux concurrents qu’elle affronte ici. En cas de défaillance des favoris.

L’avis de son entraîneur, Romain Hachet : « La jument est sur sa distance de prédilection. Maintenant, depuis qu'elle est dans mes boxes, je n'arrive pas trouver le bouton de la victoire. Je n'ai pas le choix des engagements vu ses gains, donc je la cours ce dimanche pour prendre une quatrième ou une cinquième place. » 

 

9 – WHISING STONE (3a 1a Da Da), 950 050 oros de gains : Rattrapé tout à la fin par TORINO PIERJI dans la finale du Grand Prix de l’UET, il a hérité d’un mauvais numéro derrière la voiture et il devra s’élancer à l’extérieur. Son driver devra se montrer vigilent avec lui car il a les moyens nécessaires pour accrocher un accessit.

L’avis de son entraîneur Georges Lafritte : « WHISING STONE va avoir une tâche délicate à cause de son numéro 9 derrière la voiture. En plus, il est meilleur sur les pistes plates. »

 

10 – TEMPO DE LEXLOR (5a Da Da 8a 0a), 45 630 oros de gains : Il n’a absolument rien à voir dans ce lot. Impasse obligatoire.

 

Prix de Vincennes Groupe 1, Paris-Vincennes 15h20 :

UAUKIR pour une confirmation

 

 

Le Prix de Vincennes (Groupe I) édition 2011 a réuni un lot de qualité sur la distance classique des 2 700 mètres. Les femelles ont pour la grande majorité déclinée la lutte face aux mâles. Et on comprend pourquoi à la vue des partants. STATOTROT est parti à la rencontre des entraîneurs pour obtenir leur avis sur leurs pensionnaires. Décryptage de cette belle épreuve.

 

 

1 – UNIQUE BLEU (Da 2m 8m 5m 5a), 23 660 oros de gains : Petit poucet de l’épreuve, il doit sa participation au nombre peu important de partants. Il ne possède aucune chance mais il pourrait figurer dans l’argent en cas de nombreuses disqualifications.

 

2 – USIO D’ORY (2a 1aDa 3a 2a), 85 600 oros de gains : Il s’essaye pour la première fois de sa carrière dans un groupe I. Bien que déferré des 4 pieds, il tentera de jouer un autre rôle que celui de figurant.

 

3 – UNE DE BONDUES (1a 2a 2m 1a 2a), 91 250 oros de gains : Ces derniers temps, il a toujours terminé à l’une des deux premières places. Il donne tout le temps le meilleur de lui-même à chacun de ses parcours mais cela s’annonce difficile pour lui. Il visera une 4-5ème mais un petit chèque ravirait dans tout les cas son entraîneur.

 

4 – ULTRA JOYEUX (7m 2a 5a 1a 7a), 94 940 oros de gains : Il a disputé ces trois dernières courses au niveau groupe III. Il a pu bénéficier du faible nombre de partants précédemment pour prendre des gros chèques. Mais ici, ce n’est plus la même histoire. Et même à l’issue d’un bon parcours, il peut difficilement viser autre chose qu’un petit chèque.

L’avis de son entraîneur, Jean-pierre Dubois : « On tente dans le Prix de Vincennes, mais je me fais guère d’illusion : les chances d'être dans les 7 sont minimes. »

 

5 – UBELIX DE LA MARE (4m 8m 7a 3a 1m), 108 270 oros de gains : Il sera de nouveau déferré des quatre pour l’occasion. Il ne fait pas parti des priorités dans cette épreuve mais il faut toutefois le conserver dans un pari élargi car il peut s’octroyer une petite place si les favoris ne répondent pas présents.

L’avis de son entraîneur, Vincent Dos-Santos : « UBELIX DE LA MARE va viser la 5e place et mieux seulement si les 6 plus riches connaissent des défaillances. »

 

6 – UCLA SMILLING  (7m 5m 5a Da 3a), 125 100 oros de gains : Cette fille du bon GOETMALS WOOD constitue la seule femelle capable de figurer à l’arrivée. Déferré des quatre pour la deuxième fois de sa carrière, cela peut faire la différence et elle a les moyens de prendre une place dans les 3 premiers avec un bon parcours.

 

7 – URI MIX (3m Da Da 8a 2a), 127 900 oros de gains : Il continue dans la spécialité du trot monté après une bonne 3ème place obtenue dans un lot inférieur à celui qui se présente à lui ce dimanche. Il a souvent couru sur plus long lors de ces précédents parcours mais il a déjà réussi sur ce parcours. S’il répète son ultime sortie, il peut donner du fil à retordre à UNCARING ET UAUKIR.

L’avis de son entraîneur, Yoann Le Jeune : « URI MIX a très bien couru il y a peut de temps sous la selle. Une place dans les 5 est possible. »

 

8 – UNIQUE PIN (5m 5m 1a 1m 1m), 157 200 oros de gains : Le vainqueur du Saint-Léger des Trotteurs en mai dernier sur l’hippodrome de Caen s’annonce comme un des concurrents à battre dans cette épreuve. Il a disputé gentiment les deux courses préparatoires au Prix de Vincennes. A ce niveau, il peut surprendre et inquiéter sérieusement les favoris. Mon coup de cœur !

L’avis de son entraîneur, Nicolas Frison : « UNIQUE PIN a couru tranquillement les deux préparatoires. Je vais donc logiquement lui en demander plus ici. Sur sa qualité, il peut figurer utilement. »

 

9 – UN FAN PELLOIS (1m 3m 1a Dm 1m), 189 640 oros de gains : Il ne fallait pas un mètre de plus dernièrement lors de son succès dans le Prix Urgent (Groupe III). Il est désormais bien connu à ce niveau pour y avoir bien fait à de nombreuses reprises. Polyvalent, son entraîneur semble l’avoir préparé pour cet événement et avec lui, il peut devancer les deux favoris de cette course. »

L’avis de son entraîneur, Mere Barita : « UN FAN PELLOIS a été amené dans du coton pour le prix de Vincennes. Je l'ai dit et je le répète : c'est un monstre physique et un roc. Il est, certes, un peu délicat mais quand le rouleau compresseur se met en route, il peut en user plus d'un. UAUKIR et UNCARING seront de sacrés clients mais je compte sur mon cheval pour faire une belle course! »

 

10 - UAUKIR (1m 3m), 297 780 oros de gains : Il a seulement deux courses à son actif mais son seul succès sonne encore comme une grande performance. Il a dompté l’opposition en les reléguant une demi-seconde plus loin. Il peut permettre à son propriétaire – entraîneur - driver de remporter le premier groupe I de son carrière.

L’avis de son entraîneur, Fab de Somoza : « UAUKIR sera présenté sur le même parcours que pour le "Louis Tillaye", où il avait montré de la qualité malgré des ordres plus offensifs que la concurrence. J’espère qu'il réitèrera une performance de ce niveau. »

 

11 – UNCARING (Da 1a 1a), 522 000 oros de gains : Il débute dans ce groupe I au trot monté. Cela ne devrait sans doute pas le déranger. Fautif la dernière fois dans le Critérium des 3 ans, il sera au départ de cette épreuve un des concurrents en vue chez les parieurs. En espérant qu’il réponde aux attentes des parieurs et de son entourage.

L’avis de son entraîneur, Dimitri Gueriel : « J’étais très deçu la dernière fois après le critérium des 3 ans. La, je le teste face aux meilleurs de la génération monté. Si cet essai est concluant, rendez vous le 22 janvier sur une distance plus courte ! » 

 

 

Prix Emile Riotteau Groupe 2, Paris-Vincennes 14h20 :

Tous contre Tintin de Roche

 

 

Premier groupe de cette réunion dominicale sur la cendrée du plateau de Gravelle, le Prix Emile Riotteau (Groupe II), réunit un très bon lot de 4 ans au monté sur la distance de 2 850 mètres. Une épreuve qui permet à certains chevaux, pas forcément chargé en gains, de s’illustrer au niveau groupe en dessous des meilleurs. C’est le cas du favori de la course : TINTIN DE ROCHE.

Il vient de s’imposer pour la première fois de sa carrière au niveau semi-classique (ndlr : le 11 décembre dans le Prix Octave Douesnel) en surclassant littéralement l’opposition bien composé pour l’occasion, car il battait ce jour là TAILLEVENT D’URZY, TORINO PIERJI et TIMOKO !

 

Sur le papier, il semble incontournable. Ce que nous confirme Cyril Rignanese, son entraîneur : « TINTIN DE ROCHE trouve une tâche à sa portée dans cette épreuve ». Mais, ce dernier craint le changement de distance : « Je crains quand même la longue distance car même s’il fait bien la distance classique, c’est avant tout un cheval de vitesse ». Il exprime également son regret de ne pas pouvoir courir avec les meilleurs de la génération : « J’aurai voulu courir avec lui le Critérium Continental mais il était devancé aux gains par trois étrangers. Il faut l’accepter, c’est dommage car cela aurait été une première chance. »

 

Derrière l’épouvantail de la course, la chasse pour les accessits est assez ouverte, à commencer par TAILLEVENT D’URZY. Comme nous l’avons dit au dessus, il a été battu il y a une quinzaine de jour par TINTIN DE ROCHE, non sans démériter. Ici, ce fils de GANYMEDE a une belle carte à jouer, en l’absence des leaders de la génération. D’autant plus qu’ils ne seront que 8 au départ. « TAILLEVENT D’URZY a une bonne chance pour les places, on ne va pas forcer dans cette course » nous livre Yoni Mendes sur son protégé. Avant le départ, il est très optimiste. « Il sera dans les 3 » conclut-il.

 

La pensionnaire de l’écurie Johnstyles, TRISKELE JANEIRO monte de catégorie ce coup-ci. Lauréate en dernier lieu d’une épreuve à Nantes, celle qui a triomphé dans le Critérium des Jeunes 2010 revient dans les groupes mais son ambition est limitée. Elle visera un accessit d’honneur, ce que nous confirme Jonathan Signalat : « Malgré le faible nombre de partants, le lot semble très ouvert. Je pense que ma jument peut se contenter uniquement d'une place. »

 

TEXTO essayera de capter un maximum de suffrages auprès des parieurs mais lui aussi semble barré pour la victoire et il luttera pour obtenir une 3-4ème place.

C’est aussi le cas de TI AMO DU TRIO. Pour sa deuxième course de rentrée, son entraîneur ne se voile pas la face, « on courra ici clairement battu étant donné qu’il finit mal ses parcours. Il est toutefois très régulier et vous pouvez l’envisager en fin de combinaison. »

 

TCHAO TEMPO sera à regarder car il effectue une course de rentrée et Yoann Le Jeune nous a confié que cette course constituait « plutôt un test au monté qu’une course visée ».

 

 

Commenter cet article

ecurie du Berry 26/12/2011 02:05

Le petit poucet est très heureux de cette 6eme place!!!

Ecurie Yvan Berger 25/12/2011 23:58

Je tiens à souligner que mon coup de cœur n'est battu que par Uaukir !