Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


En vue du critérium des Jeunes

Publié par statotrot sur 3 Février 2015, 14:42pm

Catégories : #Groupes

Ce week end à Vincennes

 

EN VUE DU CRITERIUM DES JEUNES

 

Avant de s'affronter pour la premières fois, mâles et femelles de 3 ans s'affrontaient respectivement dans les prix Paul Viel et Roquépine. Cette dernière préparatoire disputée sur 2;175 mètres nous offrait la possibilité de tirer les drniers enseignements avant le grand jour, celui du Critérium des Jeunes qui désignera le premier leader de la génération. Faute de quantité (7 femelles et 10 mâles) le plateau était tout de même de grande qualité.

 

 


 


CARRERA JET FAIT PARLER LA VITESSE

 

Chez les femelles, elles étaient donc 7 et la plupart d'entre elles s'étaient déjà frotté aux courses de sélection au cours de l'hiver, avec plus ou moins de succès. C'est un beau duo composé de Chance Laudebar de et Carrera Jet qui nous a offert un spectacle particulièrement haletant. La première nommée, pensionnaire de l'écurie Valesca, après un départ réussi était revenue sur la fuyarde et animatrice de la première heure Cris For You après 1.500 mètres de course, accompagnée par Carrera Jet qui la pistait. Jusqu'aux abords du poteau Chance de Laudebar conservait l'avantage sur la pensionnaire de l'écurie Jet qui venait la toiser d'un rien sur le disque final. Toujours derrière les animatrices Cage Level prenait une bonne 3e place sans pouvoir réellement accélérer dans la phase finale, tandis que Cris For You qui cédait en fin de parcours conservait tant bien que mal la 4e place devant une Caline de Mika qui se contentait de tracer un parcours propre.

 

Carrera Jet, pas spécialement emballante la dernière fois dans le prix Une de Mai remporté par Classic Beauty nous remontre son vrai visage et offre un premier succès de groupe 2 à son père Torino Pierji.

Une nouvelle fois placée Chance de Laudebar tourne autour d'une victoire de prestige après s'être classée seconde du Prix Une de Mai et 3e du Gelinotte, elle montre qu'il faudra aussi compter avec elle dans 15 jours.

 

intervi.jpg

 

L'interview du lauréat

 

Statotrot : Après une fausse course la dernière fois, elle a remis les pendules à l'heure, que pensez vous de son parcours et vous attendiez vous à une telle performance ?

 

Pierre Voisin : Je ne pense pas que la dernière fois était une fausse course, mais plutôt un mauvais choix de ma part de partir vite, elle n'avait plus de jus pour finir. La course est top, meilleur chrono chez les C (mâles et femelles confondues), la voir gagner avant le coup était un peu présomptueux, une 3e place était déjà plus envisageable étant donné la qualité du lot et les choix que j'avais fait la voir gagner est une bonne surprise.

 

 

S: Sera t'elle de la partie dans le Critérium des jeunes, et quels seront vos attentes à plus long terme ?

P.V. : Pas de Criterium avec elle, la distance est trop longue... Seul Casa Jet pourrait le courir sur cette distance, mais je ne veux pas courir a fond pour espèrer un joli chèque, je préfère être patient. A plus long terme, j'espère la voir se maintenir à ce niveau et gagner d'autres groupes 2, et aussi des groupes 1 sur courtes distances, comme sa compagne d'écurie elle devrait bien faire au monté.

 


 

COLONEL DARBY MET SES ADVERSAIRES AU PAS

 

Ils étaient un peu plus nombreux à s'élancer chez les mâles, et la principale curiosité au départ était Colonel Darby, concurent français entrainé en Belgique par l'écurie Darby Farm. Ce fils de Quel Amour Dudel se présentain invaincu en 3 tentatives... Bien parti et rapidement placé dans le dos de Countdown Maker, Colonel Darby attaquait son principal rival à 600 mètres du but et parvenait à prendre l'ascendant pour s'imposer d'assez peu, mais sereinement. Countdown Maker conservait facilement le premier accessit aux dépends de Cool and Swag qui, bien que longtemps en embuscade n'a pu réellement inquieter ses rivaux. Non loin du pensionnaire Again durant tout le parcours, Capitalist Witness s'emparait de la 4e place sans être menacé par C'Chir Sensée qui terminait 5e.

 

Invaincu, Colonel Darby laisse une très bonne impression, et permet au driver G. Vergaerde, déjà pilote de Carrera Jet dans le Roquépine de remporter un second succès de groupe 2 à quelques heures d'intervalle. Récent lauréat du Maurice de Gheest, Countdown Maker se retrouve cette fois battu, mais d'un minimum, ce qui est tout de même de bonne augure pour le Criterium.

 

intervi

 

L'interview du lauréat

 

 

Statotrot : Nous supposons que la victoire de Colonel Darby est une grande satisfaction ?

Gerard Vergaerde : Oui, c'est une immense satisfaction de gagner ce premier groupe 2 avec un poulain de mon élevage. En plus, on a battu un Lyonnaise, ce qui est toujours difficile... Il s'est montré courageux pour venir à bout de Countdown Maker.

 

S : Il est pour le moment invaincu, comment sera géré la suite de sa carrière, aura t'il en vue le criterium des Jeunes ?

G.V. : C'est sympa de rester invaincu mais ca ne vas evidemment pas durer... On va aller sur le Criterium mais cette course s'annonce particulièrement chaude avec les armadas Leveille et Des Beautés en plus des Calinka Jet et Countdown Maker (qui sera sans doutes mieux sur 2.700 mètres). Après cette course il va partir au pré. Il reviendra sans doute cet été à Enghien ou il courira une ou deux courses (Prix de Berlin, etc...)

 

S : Le mois de janvier se termine en apothéose pour le driver Gérard Vergaerde, avec un doublé dans les groupes 2 et en prime une courte tête d'avance au classement des drivers, la lutte s'annonce intense avec vos deux adversaires directs non ?

G.V. : En effet, c'était un mois fructueux pour moi et je tiens encore une fois a remercier tous els entraineurs qui me font confiance mais on sait que le chemin qui mène au sulky d'or sera très long et semé d'embuches... Mes trois poursuivants ont de très belles écuries derrière eux et un pourcentage de réussite supérieur au mien donc ce sera dur d'aller au bout, mais on va tout faire pour.

 

 

Il ne nous reste plus qu'a attendre encore deux petites semaines pour assister au grand match, et voir ce que peuvent donner ces jeunes pousses sur le classique parcours des 2.700 mètres !

 

 

Merci aux écuries Jet & Darby Farm !

Commenter cet article