Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Compte-rendu du prix de Bourbogne 2013

Publié par statotrot sur 30 Décembre 2013, 22:45pm

Catégories : #Prix des USA 2014

Prix de bourbogne 2013 Arrivee

 

Troisième des 4 « B » préparatoires au Prix des USA 2014, le Prix de Bourbogne était le point d’orgue de la réunion de ce dernier lundi de décembre sur l’hippodrome de Vincennes. Quatorze trotteurs âgés de 6 à 9 ans étaient aux prises sur les 2100 mètres autostart de la grande piste. Parmi eux, deux concurrents étrangers qui ont fait honneur à leurs couleurs en s’adjugeant les premiers accessits de l’épreuve derrière TOUVA DE CUVES. Cette dernière a créé la surprise et a su profiter de la défaillance des autres concurrents nationaux dont on attendait quand même mieux sur ce parcours.

 

L’inattendue TOUVA DE CUVES gagne son billet pour l’Amérique !

 

Malgré son numéro tout à l’extérieur, TOUVA DE CUVES réalise un superbe départ dans le sillage de sa compagne de boxes QUAMARICAINE. Bien calée à la corde dans le dos des deux étrangers MERCKX OK et TAMLA CELEBER à la sortie du tournant de Joinville, la pensionnaire de l’écurie Lyonnaise a su répondre aux sollicitations de J. Scannella durant la montée pour attaquer le dernier virage en bonne position. Bien décalée à l’entrée de la ligne droite finale, elle a su trouver assez de ressources pour venir s’imposer au sprint devant la suédoise TAMLA CELEBER, ce qui n’est pas rien. En s’imposant dans ce prix de Bourbogne, TOUVA DE CUVES est ainsi la deuxième élève de Cyril Rignanese a obtenir son ticket pour le prix des USA 2014 en janvier prochain après QUAMARICAINE.

 

Des étrangers présents au rendez-vous et des français que l’on n’attendait pas !

 

L’italien MERCKX OK a réalisé un parcours comme on a coutume de le voir habituellement. Parti très fort en tête, il a ensuite dévalé la descente à tombeau ouvert, se brûlant peut-être un peu les ailes à l’occasion. Il a payé ses efforts lors de la montée où il n’a pu contrer les attaques de TAMLA CELEBER et TOUVA DE CUVES. Débordé par SEVERINO dans  le dernier tournant, il ne doit son salut qu’à la faute de ce dernier qui lui permet de conserver la troisième place sur le podium. La scandinave TAMLA CELEBER a également fait honneur à sa réputation et s’est montrée très séduisante sur ce parcours. Réussissant à s’extirper de son numéro à la corde en réalisant un superbe départ,  elle a rondement mené son affaire en s’installant aux commandes de la course lors de la montée. Virant encore en tête à la sortie du dernier tournant, son driver a surement cru à la victoire avant que TOUVA DE CUVES et la photo finish n’en décident autrement.

Parmi les concurrents français, l’avalanche de disqualifications qui est tombé sur ceux sur les favoris a servi les intérêts des « seconds couteaux ». A la suite du trio de tête, on retrouve les deux juments d’âge de l’épreuve : ROQUETTE et QUAMARICAINE. La jument de Jaminska  a eu un très bon comportement tout le long du parcours et signe une quatrième place qui doit ravir son entourage, même si elle se retrouve battue d’un nez pour le podium. L’inusable « Mum », de l’écurie Lyonnaise, termine sur ses talons en finissant à une honorable cinquième place après un parcours d’observation faisant suite à un excellent départ. Pas très en vue durant le parcours, TOZZO profite également de l’hécatombe des fautifs pour prendre une allocation. SIRE HAIE NEUVE, pour sa part, a été plaisant à regardé courir. Contraint à évoluer le nez au vent en troisième épaisseur au moment d’attaquer la montée, il voit la somme de ses efforts récompensé par l’obtention de la dernière allocation de l’épreuve. Enfin, auteur d’une course sage à l’arrière, le vieux QUACTUS LEMAN termine son parcours en roue libre.

 

 

Beaucoup de concurrents à la faute !

 

SIR JIFI, à la peine durant tout le parcours, se montre fautif à l’entame du dernier tournant. Quand au vieux tonton RUSTY DE VIVE, c’est à bout de souffle qu’il nous a gratifié de plusieurs temps de galop dans la ligne droite d’arrivée. SAUMUR CHAMPIGNY, très discret lui aussi, connu la même mésaventure.  Mais la plus grosse déception nous vient de la part de quelques concurrents dont on attendait qu’ils illuminent la piste dans le final. En guise d’illuminations, nous avons eu droit à un feu d’artifice de disqualifications ! SON ALEZAN fut le premier à échapper à son driver dans le dernier tournant alors qu’il semblait en mesure de lutter pour une belle place à l’arrivée. SEVERINO revenait dans le dos de la future lauréate à l’entrée de la dernière ligne droite et donnait l’impression de bien finir avant de s’enlever et d’échapper au contrôle de son mentor. Quand à TORINO PIERJI, il a subit les foudres des juges aux allures dans la dernière ligne également, étant de toute manière déjà hors de portée du podium. Il effectuait là une rentrée et peut-être lui a-t-il manqué un parcours dans la jambe.

 

Allons-nous revoir quelques uns des concurrents à l’occasion de la dernière « B » au mois de janvier ? Il reste encore deux occasions pour venir chercher son billet pour le prix des USA : Le Ténor de Beaune et la dernière préparatoire, le prix de Belgique. Rendez-vous est pris pour début 2014 et la suite des évènements.

D’ici là, nous souhaitons à tous les joueurs d’Hippodingo et à tous nos lecteurs d’excellentes fêtes de fin d’année.

 

Bernard

(Marianne Trot)

 

 

 

Commenter cet article