Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


A la découverte de Pierre Voisin

Publié par statotrot sur 3 Octobre 2012, 08:48am

Catégories : #Interviews

 

 

Bonjour, nous voici de retour cette semaine au cœur d’Hippodingo avec notre nouvelle rubrique qui s’intitule « A la découverte de », elle est la petite sœur du « Tour de Cour ».

 

Nous avons pris pour ce premier numéro la direction de la Sarthe (pays des 24h du Mans et de la rillette) afin de mieux connaitre le professionnel Pierre Voisin. A la tête d’un effectif d’une quinzaine de chevaux et seulement trois poulinières, le professionnel tient dans ses boxes, la toute bonne Salsa Beji et le prometteur Vaillant Cash. Allons à sa découverte….

 

Bonjour Pierre Voisin, pouvez-vous, vous présenter à nos lecteurs en quelques mots?

 

« Bonjour, je me présente Pierre 19 ans en 1ère année de Licence en Biologie, Biochimie, Terre et Environnement (BBTE) à l'Université du Maine au Mans, en vue d'être Technicien en Laboratoire en Biologie Médicale. Mes loisirs et passions sont le tennis que je pratique en compétition depuis 2 ans, je suis classé 30/4 pour les connaisseurs et bien sûr les courses hippiques dont je partage la ferveur depuis environ 8 ans.

 

Quelles sont vos relations avec ce monde hippique ?

 

« J'ai appris à connaître le monde des courses il y a 8 ans comme précisé plus haut, pour ce qui est des relations dans le monde des courses j'ai de la famille qui gère une écurie en Mayenne et mes parents ont fait de l’élevage des Q jusqu'au B (Elevage Du Futur), d’ailleurs bien représenté par mon frère (Ecurie Abrivard) sur Hippodingo. Il m'arrive d'aller à Vincennes l'hiver pour les belles courses et sur l'hippodrome de Laval de temps en temps. »

 

Avez-vous un ou plusieurs moments spéciaux ou bien une victoire ayant marqué votre mémoire, vis-à-vis du monde hippique ?

 

« Oui la victoire du crack READY CASH dans le Prix d'Amérique 2011, ce jour là, il a bien résisté dans les derniers mètres à l'autre crack MAHARAJAH. Nous étions en famille devant Equidia dans un état second proche de la folie car nous connaissons assez bien Franck Nivard et cette victoire nous a fait très plaisir. »

 

Quittons le monde hippique réel maintenant, pour aborder votre aventure sur Hippodingo.

Quand ? Et surtout comment êtes-vous arrivé sur Hippodingo ?

 

« Je suis arrivé sur Hippodingo à la fin de la bêta test fin août 2009. J'ai connu ce jeu par le biais de mon cousin (Dreux dans le jeu) qui nous en a parlé à mon frère et moi. Et nous avons tout de suite accroché, d’une part du fait des similitudes avec le programme et le monde des courses. D’autre part nous étions à l'époque sur un site concurrent se finissant par « land » où nous étions déçus de certains aspects, et après avoir connu Hippodingo nous avons tout de suite tiré un trait dessus, car Hippodingo le surpassait dans tous les domaines. Et voilà maintenant 3 ans ont passé, beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés et beaucoup de choses ont changé... »

 

Le meeting d’hiver approche à grand pas, avez-vous de grands espoirs dans votre écurie, notamment  dans la génération des 3 ans ?

 

« Je crois en tous mes chevaux. Ils n’auront pas forcément tous l’objectif de courir à Vincennes, le but est qu'ils courent au minimum à leur niveau. Bien entendu chez les 3 ans je fonde mon plus grand espoir en VAILLANT CASH avec qui, il faudra compter sur les parcours de vitesse, il progresse doucement mais surement. Pour cette année 2012, on ne vise plus un statut d'étalon mais pour l'an prochain pourquoi pas, reste à savoir comment il aura vieilli. Dans la génération des 3 ans, on peut également compter sur VERITE DU CHATELET qui affectionne tout particulièrement les parcours d'endurance et pourquoi pas VANA DU VIVIER qui, si elle apprécie de tourner à gauche, devrait prendre des gains, car sur sa classe pure elle vaut sa compagne d'écurie VERITE DU CHATELET. »

 

Dans la génération des « A », vous n’avez aucun mâle. Est-ce un choix de votre part, en misant tout sur les femelles pour l’avenir de votre élevage sous le label « Jet » ?

 

« En effet dans la génération des 2 ans je n’ai aucun mâle ce n’est pas délibéré, c’est seulement la conséquence du manque de moyens financiers de mon écurie à l'époque où ils ont été mis aux enchères. Bien sûr, j’ai misé beaucoup sur l'élevage pas spécialement depuis les « A » mais déjà à partir des « V » par mes achats, j'ai construit mon écurie avec une majorité de femelles, au total nous avons 13 femelles pour 3 mâles. Cette génération était un peu creuse avant notre récente acquisition d’APHRODITE JET, qui aux vues de ses classements devrait faire briller l'Ecurie Jet. L’Élevage maison sera aussi bien représenté par ATHENODORA JET qui sous ses airs de niveau 7 cache un meilleur potentiel à nous de l'exploiter au mieux. »

 

Quid alors de la génération suivante celle des B ? Ce sont vos premiers produits « maison » après Athenodora Jet.

 

« Premier produit maison après les « V » et les « A » achetés le plus souvent aux Haras du jeu oui. Les « B » ont été pour moi la grande surprise de cet été sur Hippodingo puisqu’avec 3 produits, nous touchons une niveau 6, un niveau 7 et une niveau 10. On fonde beaucoup d'espoir sur BACKARA JET, cette fille de Love You nous rassure pour l'avenir ayant déjà beaucoup progressé depuis le 1er Septembre nous croisons les doigts pour que ça continue. BRONCO JET quant à lui, devrait apprécier les parcours de vitesse en province et BAQUEIRA JET essaiera de gagner sa course afin de se qualifier poulinière. »

 

Parlons maintenant de votre fer de lance, Salsa Beji, vous l’avez acquise il y a un peu moins de 2 ans, c’est en quelque sorte au-delà de sa carrière votre jument de cœur, je me trompe ?

 

 « En effet c'est ma jument de cœur je tiens encore une fois à remercier son ancien propriétaire Nicolas Frison de l'Ecurie SCA Trot & Lumières qui me l'avait vendue tout en sachant qu'elle avait un gros potentiel, c'est ce qui m’a permis d'avancer dans ce jeu. »

 

Quels sont ses objectifs hivernaux ? 

 

« Cela fait maintenant 3 mois que SALSA BEJI a été arrêtée, après cinq sorties pour le moins décevantes, par conséquent nous avons fait un gros travail avec elle pour qu'elle retrouve les jambes de ses 5 ans où elle remportait le Critérium des 5 ans et se plaçait à de multiples reprises au niveau groupe 1. Et là, je pense qu'au vue de ses notes nous y sommes arrivés reste encore le plus difficile, confirmer en course. Son objectif principal pour l'hiver sera de courir une nouvelle fois le Prix de Cornulier et de remonter sur le podium, on va la maintenir au mieux et à partir de novembre elle devrait retrouver l'hippodrome de Vincennes. Elle aura pour objectif aussi de bien figurer dans le Prix de Paris avec une distance qui devrait lui convenir parfaitement. »

 

Pour conclure cet entretien, un mot peut être sur la communauté d’Hippodingo et sur le travail du créateur et gérant du site Laurent Tardif ?

 

« J'aimerais tout particulièrement remercier des joueurs. Tout d’abord l'Ecurie Lyonnaise (Cyril) et l'Ecurie SCA Trot & Lumières (Nico) pour l’aide qu’ils m’ont apporté dans ce jeu à de différents niveaux.

Ensuite remercier d'autres joueurs pour leur sympathie, Vanessa Dufour de l’écurie Des beautés, Yoni Mendes de l’écurie Yoni's, Luciano, Rnar, Again, Vinz et d'autres, ils ne m’en voudront pas, de pas tous les citer et bien sûr toi Cyril pour cette interview et ton investissement sur Hippodingo mais pas que ça...

Pour Laurent le remercier de ce beau projet qui s’est transformé en magnifique jeu. Si j’avais un souhait concernant le futur et en complément de sa mise à jour prochaine, ça serait de relancer le projet de visualiser les courses sur Hippo ce qui apporterait à mon goût encore plus de réalisme, à bon entendeur. »

 

« Merci à tous en espérant vous avoir fait partager ma passion et mon aventure et en passant continuez de prendre du plaisir dans ce jeu c’est le principal. »

Jet

 

Interviewé par Cyrs. 

Commenter cet article