Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Elitopplet : Une passion remet son titre en jeu

Publié par statotrot sur 4 Juin 2017, 07:47am

 

UNE PASSION REMET SON TITRE EN JEU

Grand rendez-vous ce dimanche a Solvalla ! En effet, c'est vers la Suède que tous les regards seront tournés à l'occasion de la 7e édition de l'élitloppet. Ce groupe 1, épreuve phare du calendrier Scandinave connaîtra son premier acte avec les batteries qualificatives avant la grande finale qui se disputera la semaine prochaine. A toutes fins utiles rappelons que les 4 premiers de chaque batterie seront qualifiés pour cette finale. Plus tactique que physique ces épreuves qualificatives demandent beaucoup de tact et rendent toujours délicate les analyses, mais allons y !

 

 

HEAT 1


N°1 : TIGER WOOD AS (Écurie Allemagne) : De père Francais, puisque fils de Quick Wood, ce représentant allemand se montre régulier dans l'ensemble, et même s'il a du mal à s'imposer au plus haut niveau on peut signaler sa récente 4e place a Koulova dans le prix Etain Royal. Mais au vu du lot sur lequel il est tombé, il devra s'employer s'il veut décrocher son ticket.

N°2 : PASCIA LEST (Écurie Italie) : SI l'on excepte sa faute dans le prix des USA, pas grand chose a reprocher à ce fils du crack Varenne. Jamais loin de la victoire, comme lors de sa récente seconde place dans la Copenhagen Cup ou il a titillé Happy Days jusqu'au poteau, il ne serait pas étonnant de le voir décrocher son ticket, il mérite que l'on s’intéresse à son cas.

N°3 : PATO (Écurie Suede) : Le lauréat du Prix de Paris 2016 s'est rappelé à notre bon souvenir récemment en Scandinavie à l'occasion de l'Olympiatravet qu'il a remporté, tout en profitant des nombreuses disqualifications de cette course désormais épique ! Même s'il finissait vite, difficile de le juger sur cette performance. Aujourd'hui il disputera sa 3e qualification pour l' Elitloppet, s'il a réussi à passer ce test pour ses deux premières finales, il devra sérieusement se relever les manches pour la 3e.

N°4 : THEODEN DE BAZOCHE (Écurie Julry) : Après un bon début d'hiver 2016-17 et une victoire dans le Prix de Bretagne, ce fils de Kaiser Soze a alterné le bon et le moins bon, on retiendra surtout sa victoire dans le Prix Kerjacques début mai à Vincennes. Aujourd'hui il affronte un lot très relevé et il semble difficile a première vue de le voir jouer les premiers rôles. Joint par nos soins, son entourage espère finir dans les 4 premiers pour sa dernière saison en compétition.

N°5 : DELICIOUS US (Ecurie Suede) : Ultra régulière, et ce n'est pas nouveau. Cette suèdoise de talent tourne autour du pot depuis deux ans : seconde de la finale en 2015 et 3e en 2016, elle revient pour une nouvelle fois jouer les premiers rôles. 2017 peut être son année, mais il faudra avant tout assurer l'essentiel dans cette phase qualificative. C'est une base solide.

N°6 : MERMEID AS (Écurie Suède) : Le Saint Michel 2015, dernière épreuve remporté par cette concurrente suèdoise de 9ans est désormais bien loin ! Depuis cette performance, Mermeid As n'a pas réellement convaincue, devant souvent se contenter de petits accessits. Difficile d'y croire.

N°7 : HAPPY DAYS (Écurie Suède) : Déjà présent en 2016 ou, après une qualification correcte, s'était montré fautif à mi-parcours lors de la finale. Désormais âgé de 7 ans il a pris un peu d'envergure, notamment en s'imposant il y a deux semaines au Danemark dans la Copenhagen Cup. Très chuchoté en Scandinavie ou l'on en fait un futur très grand, il convient de s'en méfier particulièrement . A suivre !

N°8 : UNE PASSION (Écurie Lyonnaise) : On ne présente plus cette multiple lauréate de groupe 1 à travers le continent et gagnante de l'édition 2015, elle tentera d'inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès et succéder ainsi à sa compagne d'écurie Sapporo qui, atteinte par la limite d'âge, ne pourra défendre son titre. Niveau performance, ses victoires dans l'Atlantique et  plus récemment dans la Loterie devant son éternelle rivale Delicious US nous montre qu'elle semble avoir retrouvé sa bonne carburation après un hiver en demi teinte. La batterie sera une phase importante a négocier, sans prendre de risques. On y croit !


 

Sélection :

   
Très probablement le lot le plus relevé des deux batteries. Comme souvent lors de leurs rencontres DELICIOUS US et UNE PASSION devraient se disputer la victoire, mais attention a HAPPY DAYSsur la montante. En léger retrait PASCIA LEST est un trouble fête possible. Et pour finir en cas de défaillance de ces derniers TIGER WOOD AS peut raser les murs, tout comme PATO
    



    

HEAT 2

    
N°1 : TAXI DU MONT (Écurie Saint Vincent) : Dixième et dernier printemps sur les pistes pour ce vétéran Français qui tentera une nouvelle fois sa chance a fond. Sa récente 3e place dans le Prix Etain Royal nous montre qu'il a de beaux restes, mais passer la barre de la qualification serait déjà un grand résultat. Difficile à envisager plus qu'en fin de combinaison, même si du côté de son entourage on pense qu'avec un peu de réussite, une place qualificative reste possible.

N°2 : GISELA AS (Écurie Suède) : Gagnante cette hiver à Cagnes sur Mer de l'important Prix Jean de Roucayrol, elle a encore figuré à l'arrivée du Prix de l'Atlantique et de la Copenhagen Cup mais à distance des premiers. Sans être ridicule, sa candidature ne semble toutefois pas prioritaire ici.

N°3 : TOCCATA DU BOUFFEY (Écurie Lyonnaise) : Troisième en 2015 et seconde de l'édition 2016, la lauréate du Prix des USA 2017 va tenter de prendre sa revanche et décrocher enfin la palme pour sa dernière tentative. La forme semble toujours être là comme en atteste sa récente 3e place dans la finale de la Loterie derrière Une Passion et Delicious US, deux références à ce niveau. Rompue à l'exercice délicat des batteries de qualifications, on peut lui faire confiance.

N°4 : RORI AXE (Écurie Italie) : Souvent habitué aux accessits, cette fille de Ready Cash fait toujours preuve de courage, mais il lui manque toujours un poil de chance au moment de conclure. Elle doit tout de même avoir les moyens d'accrocher sa qualification, en tout cas on est confiant du côté italien.

N°5 : TUMBLE DUST (Écurie Suède) : Encore un grand habitué des courses de groupe. Après un hiver relativement réussi cet hiver à Vincennes (4e des USA, et 3e du Belgique) il tentera cette année de se qualifier pour la finale après un échec en 2016, mais ce n'est pas sa disqualification fin avril à l'occasion de l'Olympiatravet qui pourra nous rassurer. Difficile à situer.

N°6 : DUKE OF GREENWOOD (Écurie Allemagne) : C'est surtout dans les très gros prix de série Français que ce concurrent allemand s'est fait remarquer. On l'a notamment vu prendre une bonne seconde place à Vincennes cet hiver dans le prix Emile Allix Courboy. Insuffisant pour en faire un cheval prioritaire, d'autant plus qu'au niveau groupe 1 il n'est pas encore parvenu à finir un parcours au trot. 

N°7 : OBAMA GAR (Écurie Italie) : Régulier comme un métronome ces dernières années, ce fils de S'JS Photo semble un peu moins tranchant que par le passé. On notera toutefois sa victoire dans le Premio Costa Azzura fin avril lors d'un match italo italien, il faut également se souvenir qu'il n'avait pas été ridicule dans le prix des USA cet hiver, mais sur une tout autre distance que celle qui nous intéresse aujourd'hui. Sans en faire une priorité, il faudra tout de même le suivre d'autant qu'il tombe sur le lot le moins compliqué. A noter qu'il foulera pour la première fois le sol suédois. 

N°8 : VINCENNES (Écurie Suède) : Du haut de ses 9 ans, cette jument suédoise en a encore sous le capot comme en atteste sa récente victoire en Finlande dans le Grand Prix Etain Royal ou elle battait plusieurs protagonistes de cette édition 2017 de l'Elitloppet. Sur la foi de cette performance rien ne lui interdit l'accès à la finale.
    


 

Sélection :

Dans cette batterie cela semble plus ouvert, on retiendra tout d'Abord TOCCATA DU BOUFFEY pour qui la qualification devrait être une simple formalité, OBAMA GAR fait également parti des meilleures chances tout comme VINCENNES dont la forme récente sera un atout non négligeable. La dernière place qualificative devrait être très disputée et des surprises ne sont pas a exclure, RORI AXE a pour elle sa régularité, c'est pourquoi nous la placerons 4e dans notre sélection devant TUMBLE DUST .

 

Dabé

Commenter cet article