Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Ils ont marqué l'année 2016

Publié par statotrot sur 27 Décembre 2016, 12:01pm

Catégories : #Coup de projecteur

Ils ont marqué 2016

 

L'année 2016 est arrivée et il est temps de se faire la rétrospective des chevaux qui ont marqué leur page dans l'histoire du jeu durant ces douze derniers mois !

 

Il convient tout d'abord de mettre la province à l'honneur, en particulier les régions qui ont accueillis les champions des deux circuits nationaux: le GNT et le Trophée Vert ! Ces compétitions remportent toujours un franc succès comme en témoigne le plein de partants à chaque étape (aussi chez les pros que pour le circuit amateur) et permettent à des champions spécialisés corde à droite ou sur les pistes en sable ou herbe de se distinguer.

 

 

Grand National du trot

 

Le GNT amateur a été brillamment remporté par Activity Dream avec plus de 47 points d'avance sur Voeux de Ludream et 50 points sur Atchoum de Bannel. Le fils de Capriccio récompense le travail d'orfèvre réalisé par son entraîneur et éleveur (!) Thierry Devouassoux (Haras des Rêves). En effet, débourré, cantérisé et manié avec précaution depuis sa naissance dans son cocon originel, Activity Dream s'est avéré être le magnifique papillon dans la catégorie amateur cette année pour le plus grand plaisir des spectateurs et ... des parieurs ! En 15 courses, il a franchit le poteau à 11 reprises dont les étapes du TVA de Marseille, Lyon, Argentan, Nantes et Mauquenchy). Il s'est également imposé au niveau supérieur à cagnes et à Vincennes, preuve qu'il s'agit là d'un cheval de grande classe et qui peut encore nous étonner en 2017.

Le circuit professionnel a été remporté par Virst de Cambes alors qu'il était encore sous l'entraînement du célébrissime Cyril Rignanese (il a rejoint les boxes du haras Julry mi-décembre). Certes, avec une seule victoire d'étape seulement à Vichy mais de nombreux accessits, le rejeton de First de Retz a su maintenir à distance Verde Rubio et Vinci des Liards qui ne sont pourtant pas les premiers venus. Nul doute, que ces trois-là auront encore de belles opportunités au plus haut niveau l'année prochaine. Une petite mention pour le vainqueur de la finale Amour eternel, qui semble se révéler comme un cheval d'âge promis au plus grand avenir au niveau groupe !

 

 

Trophée Vert

 

Le tour de France des pistes en herbe a permis l'éclosion de deux champions. Vick de Vonnas a littéralement ridiculisé l'opposition en remportant le classement professionnel avec 25 points d'avance sur Australia Yamm. Le représentant de l'écurie Kingmaker est un vrai spécialiste des "pistes vertes" puisqu'il s'y est présenté à 10 reprises cette année (pour autant de places payées soit 100% de réussite dans l'argent). Après avoir remporté l'étape d'Ecommoy, Pierre-Yves Verva a fait en sorte que le fils d'Offshore Dream soit à l'arrivée de chaque épreuve sans lui demander l'impossible. Gageons que cette stratégie lui permettra de défendre son titre l'an prochain !

Pierre Verrier, habitué des podiums dans la spécialité du trot monté, a prouvé qu'il était doué dans la gestion des chevaux à l'attelage suite à la victoire d'Amstrong Darby dans le TVA. Si Alabama Beach a tenté veinemment de mettre en doute la supériorité du fils de Prince Gédé, ce dernier a dominé le classement tout au long de la saison avec, entre autres, 4 victoires d'étapes ! Mais Amstrong Darby ne s'est pas arrêté là puisqu'il poursuit actuellement sa moisson de sa victoire ... sur la sable cette fois !

 

 

Le Circuit Européen

 

Même si le programme fut quelque peu heurté cette saison pour des raisons diverses et variées, cela n'a pas empêcher Une Passion de remporter 6 groupes 1, d'être l'auteure notamment du doublé Prix des USA-Prix de France et de garder son titre de championne de l'UET Master séries avec plus de 4000 points d'avance sur son ennemi de toujours: Delicious US. Cette dernière trouve tout de même un joli lot de consolation avec ses victoires dans le Grand Prix de la Lotterie et la finale du Circuit Européen à Mons.

Il nous convient de saluer comme il se doit la merveilleuse Sapporo qui, atteinte par la limite d'âge, devra stopper sa carrière le 31 décembre après avoir remporté l'Elitloppet, le Kymi GP, le championnat européen de Cesena, le Turilli ainsi que le Prix Reynolds dernièrement. Elle est la preuve que même un cheval âgé de 10 ans peut encore gagner des courses au plus haut niveau ! 

Tintin de Roche, bien qu'ayant peu couru cette année, se voit décerner le titre de champion du monde du Trot monté avec sa victoire dans le Prix de Cornulier en janvier dernier. Va-t'il être en mesure de défendre son titre ? Réponse en 2017 ...

 

 

Chez les 5 ans:

 

 

On peut dire que la bagarre a été féroce ! Si les deux "Lyonnaises" Belle La Vie et Burberry Star demeurent les chevaux les plus riches de la génération avec plus d'un millions d'oros de gains, les principaux groupes 1 ont été remportés par deux autres représentants de Cyril Rignanese: Baraka du Comtal dans le Critérium des 5 ans et Buquita du Comtal dans le Prix de Normandie, notamment grâce à la maestria exceptionnelle d'Alexis Esvelin pour empêcher la première nommée de faire le doublé.

 

 

La génération des "C" bouleversée ?

 

Alors que certains poids lourds semblent stagner, de nouveaux venus sont sortis de l'ombre cette année. C'est le cas de Chance de Laudebar dont l'entraîneur Kiki Lenny a su lui éviter de durs combats dans les courses semi-classiques réservées à sa génération pour l'amener au mieux dans le Grand Prix de l'UET qu'il a remporté de toute une classe et en améliorant le record de l'épreuve de 6 fractions sur l'anneau de Wolwega en 1.12'3. Mis au repos depuis ce formidable succès, nous sommes impatients de le revoir en piste l'an prochain !

Alors que Calinka Jet devait se contenter de belles places sur le podium dans les principaux groupes 1 de l'année (Critérium des 4 ans, Prix de l'UET et Prix du Président), Clio du Comtal (Vanessa Dufour) et Casanova Marceaux (Pierre Voisin) ont respectivement remporté le Critérium et le Président. Tout se petit monde sera à départager à la fin de l'été prochain lors du Critérium des 5 ans !

 

 

La génération exceptionnelle des "D"

 

Diktat de Brenne (entraîné par Hermann Hesse) est incontestablement le tube de l'année. Lauréat de 3 courses semi-classiques à Vincennes, de deux épreuves phares du meeting d'été à Enghien et, surtout, du Prix des Elites, du Prix de l'Etoile et du Critérium des 3 ans avec une grosse marge, il est difficile de ne pas voir dans Diktat de Brenne, la future star du jeu ! L'année n'a cependant pas été parfaite puisque sa disqualification dans le Critérium des Jeunes a permis Diamotrio Level de gagner le premier classique réservé à la génération et une course "médiocre" dans le Prix Albert Viel a été favorable à Dis Moi Oui Julry (écurie Lyonnaise). 

Au trot monté, le leadership a été tenu un temps par Dear My Love (saint-léger des Trotteurs) puis par Divine Redblue (Prix d'Essai) avant la victoire du  crack d'Hermann  dans le Prix des Elites.

 

 

Par ici mes petits: 

 

S'il semble difficile d'avoir un avis définitif sur la génération des "E", notons tout de même l'exceptionnel début de carrière d'Eagle d'Argentré avec 5 victoires en autant de tentatives dont les importants Prix Louis Cauchois et prix Ourasi. Ce fils de vainqueur Aimef, élevé et entraîné par le redoutable Kevin Aillerie, a toutefois encore beaucoup de chemin à parcourir avant le Critérium des jeunes, premier classique réservé à la génération !

 

 

Confucius

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article