Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


LE RÊVE EST PERMIS POUR EUX

Publié par statotrot sur 22 Juillet 2016, 08:36am

Catégories : #Elevage

Aboutissement de 6 mois de bataille, de négociations et de prières, les naissances ont rendu leur verdict il y a maintenant 3 semaines,. Beaucoup de déceptions, mais parfois de très belles surprises lorsque la jauge d'étoiles et de physique est remplie à ras bord ! Le niveau 10, tant recherché par les éleveurs c'est le début d'un rêve qui peut les emmener très loin, ou les laisser sur le bord de la route dès septembre...

Il n'y a pas de recette miracle, mais il est tout de même utile d'analyser ce qui a marché, ce que nous allons essayer de faire.

Tout d'abord les mâles !

Tout d'abord les mâles !

Et une flopée de femelles !

Et une flopée de femelles !

Tout d'abord, expédions cette première statistique, 31 écuries se sont réparties les 40 niveau 10 nés cette année. 7 on eu la chance d'en faire naître 2, et une 3  (bug ou nouveauté, le mystère reste entier !)

 

DES PAPAS HEUREUX
Au niveau des pères, on notera une fois de plus la forte présence de Goetmals Wood, Hand du Vivier, Big Up et Quaker Jet qui en sortent chacun 3 (la limitation à 2 top niveau par étalon a apparament été relevée). On notera également la grande réussite de United du Bourg qui intégre cette dream team pour ses débuts.

 

CONFIRMATIONS ATTENDUES
On attendait la confirmation de certains étalons qui avaient réussi leurs débuts en intégrant ce tableau en 2015. C'était le cas d'Appolon Wood (2 en 2015), Trajan (1), Vamaro Castelets (1) et Big Up (2) qui semblent avoir rempli leur mission ! En revanche, Babyfoot  et Bleu Klein  ayant donné chacun un 10 en 2015 se voient refoulés cette saison (respectivement 'seulement' 1 niveau 9 et 2 niveau 8 à se mettre sous la dent).

 

DECEPTIONS DES CONFIRMES
Au premier rang de ces déceptions on notera la prestation globalement moyenne d'Aldo Valadour qui était très attendu. Présent lors des deux dernières saisons, il se retrouve dans le creux de la vague en 2016, même si un produit intégre ce tableau. Même punition pour Ulysse de Cambron et Vainqueur Aimef (contre-performance a minorer pour ce dernier car il a produit à la moyenne de 6.5). Eux se retrouvent éjectés de ce tableau.

 

DES JEUNES POUSSES
Hormis United du Bourg déja évoqué plus haut, on remarquera que Brillantissime n'a pas tremblé pour ses débuts ce qui lui permet d'intégrer ce tableau. Compte tenu du faible nombre d'étalons renouvellés cette année, il est interessant de constater que 20 % d'entre eux se sont hissés au plus haut niveau ! Tremblez anciens !

 

RETOUR AU PREMIER PLAN
Le retour le plus remarqué est probablement celui d'Un Pas de Plus, l'étalon classique de la SCA Trot et Lumières signe une très bonne saison avec deux niveau 10, lui qui avait disparu des radars en 2015.

 

LES VIEUX NOUVEAUX
Depuis la refonte de 2014, certains bien connus intégrent pour la première fois le gratin de la reproduction, c'est le cas pour Full Account, Hermes de Montfort, Look de Star, Orlando Vici, mais aussi pour l'étalon 'joueur' Quaro.

 

PERES DE MERE
Avec a lui seul 25 % des poulinières, Goetmals Wood écrase tout sur son passage ! Souvent présent dans ce tableau en 2015 (5) et 2014 (6), il réussit une performance hors norme. Derrière on retrouve toujours à peu près es mêmes, Coktail Jet (5), Ganymede (4), Hand du Vivier et Buvetier d'Aunou (3) ou encore Hello Jo (2). Le dernier cité, généralement un peu moins côté, déja présent 2 fois en 2015 et une fois en 2014 ne fait que confirmer !


Mention particulière à Tsar Griff qui, avec une très bonne saison en tant que père intégre ce tableau, malgré un faible nombre de poulinières aptes à la reproduction. Et pour conclure, on pourra mettre en avant Axe des Sarts et sa fille Vanina de Gueude qui, croisée à Look de Star   premet à l'écurie des Josco de produire un cheval de top niveau, le rêve est permis pour tous ! 

 

UNE AVALANCHE DE REUSSITE
Il serait injuste pour conclure cette étude de passer sous silence la performance exceptionnelle d'Avalanche, la fille de Tenor de Baune permet une nouvelle fois à l'écurie Etoiles du Trot de signer un niveau 10 ! 2 produits, deux niveau 10, qui plus est avec un étalon considéré comme assez moyen (Hermes de Montfort), qui dit mieux ?

 

 

Evidemment, l'année prochaine ce sera encore autrement, comme cela avait été le cas en 2015, ou 2014, ici ce ne sont que des pistes... La hiérarchie est très serrée, l'aléas a, rappelons-le, son mot à dire à hauteur de 33 % et la donne change tous les ans avec l'apparition (nombreuses nouvelles tête à venir en 2017) et la disparition de certains ou la bashing d'autres qui ont eu la malchance de croiser le hasard quelques mois plus tôt !

 

Ecurie Dabé

Commenter cet article