Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


PRIX DES USA 2016

Publié par statotrot sur 30 Janvier 2016, 11:18am

Catégories : #Prix des USA 2016

Vincennes - 31 janvier

PRIX DES USA

 

 

Afficher l'image d'origine

 

LE RÊVE AMERICAIN

 

Nous y voilà ! 3 mois après le début du meeting d'hiver, le plus important rendez-vous de l'hiver aura lieu ce dimanche sur l'hippodrome de Vincennes. Considéré comme le 'championnat du monde' des trotteurs, la course la plus dotée de l'année (avec près d'un million d'oros à se partager) réunira 18 partants triés sur le volet. Parmi ceux-ci on notera la présence de deux italiens, les seuls étrangers présents qui tenteront de suivre les traces de leur compatriote Occhione Jet lauréat en 2015 et absent cette année.

Une première chose est sure, le maréchal ferrant aura du travail dans les écuries de Vincennes !

 

LES PARTANTS

 

 

 

 

NOTRE ANALYSE

1. Volendam (Aston)

N'est plus que l'ombre d'elle même depuis le printemps, après quelques courses prudentes elle n'a pu se montrer à son avantage cet hiver en étant disqualifiée dans les prix du Lanquedoc et dans le Bourgogne ou elle n'était à la lutte que pour les petite places. Ca semble difficile.

 

2. Une de Bondues (Turtle Rain)

Vient de montrer sa forme en début d'année sous la selle, remportant le prix Yvonnick Bodin sous la selle, poursuivant une série de bonnes performances (jamais plus loin que 3e depuis exactement 1 an). Aujourd'hui elle monte nettement de catégorie et n'a pas de vraies références face au gratin du jeu. On préfére faire l'impasse ou au moins la glisser en toute fin de combinaison car il y aura des chèques a ramasser.

 

3. Union de Fael (Borgia)

Ayant jusqu'ici connu un hiver assez calme, la pensionnaire de l'écurie Borgia s'était imposée en septembre dernier dans le prix d'Eté en devançant Sapporo, ce qui reste une bonne référence. Fin décembre nous n'avons pas pu la juger dans le Gala du Trot disputé à Rome puisqu'elle s'est montrée fautive en début de course. Une petite place si tout se passe bien, guère plus.

 

4. Vismie Capitoul (Luciano)

Excellente sous la selle dernièrement ou elle s'est imposée au niveau groupe 3, elle aussi monte sensiblement de catégorie. On notera toutefois sa très belle prestation début septembre à l'occasion du Prix d'Eté disputé sur le parcours qui nous interesse qu'elle a conclu à la troisième place. Il sera en tout cas intéressant de la suivre face a une telle opposition prète à 100 %.

 

5. Unicos Robaina (Hedonisme)

Ce fils d'Hello Jo poursuit son bonhomme de chemin, accrochant régulièrement de bons lots dans les deux disciplines. 3e du Prix du Calvados il y a 3 semaines, il faut remonter à l'été dernier pour lui trouver une bonne performance à l'attelage ou il terminait second du Prix Dominique Savary (G.3) à Enghien. Le lot était moindre, ce qui nous pousse à la prudence. On préfère l'écarter.

 

6. Vega du Padoueng (Remington)

Sa casaque est en forme, on l'a vue dans le Cornulier avec Tintin de Roche, mais avec Vega du Padoueng les choses seront tout de même compliquées... Assez transparente dans les préparatoires, ce n'est pas sa seconde place du Prix des Cevennes qui suffira à nous convaincre. On tente l'impasse.

 

7. Ukazie du Vivier (Lyonnaise)

Remarquée lors des préparatoires, elle avait remportée le prix du Bourbonnais (sur 2.850 mètres) et pris deux bonnes 3e places dans le Bretagne et le Belgique, courant de preimère à chaque fois. L'an dernier elle avait terminé ce prix des USA à la 8e place, il n'est pas impossible qu'elle fasse mieux cette année, a ne pas négliger.

 

8. Touva de Cuves (Lyonnaise)

C'est surtout sur le sable que cette fille de Memphis du Rib a performé cette saison en gagnant plusieurs grands prix de province. N'étant pas sur ses préférences, ce handicap semble difficile à surmonter aujourd'hui. On préfère l'écarter, mais il n'est pas impossible de la voir prendre une petite place comme elle l'avait fat en 2014 ou ele concluait cette même course en 7e position.

 

9. Vincenzo Cehere (Spleen)

Arrivé cet été dans les boxes de Yohann Perez, ce valeureux guerrier n'a plus vraiment le moteur qu'il avait dans sa jeunesse et même s'il signe de temps à autre de bonnes performances, comme lors de sa seconde place du grand prix de la fédération du Nord la mission semble compliquée. On se fait plaisir avec lui.

 

10. Vanika du Ruel (Titou8669)

3e du Prix de Bourgogne, cette fille de Jardy semble particulièrement à l'aise sur les parcours de vitesse, en revanche sur 2.700 mètres il y a un moment que l'on ne l'a pas vue à son avantage. Ca risque d'être compliqué.

 

11. Toranie du Chêne (des Beautés)

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette fille de Nobody du Chêne s'est montrée discrète depuis 2014. Seulement 3 courses à son actif dont une 4e place dans prix des USA. Sa dernière course n'est toutefois pas passée inapercue, elle prenait la 5e place du Prix de Bretagne, terminant sur la même ligne que Uzbek du Bocage (second). Supportant apparemment bien les ordres offensifs, elle pourrait nous faire le même numéro que l'an dernier ! Speculatif.

 

12. Una Fortuna (Jaminska)

Une jument rodée au niveau groupe 1 ! Lauréate l'hiver dernier du grand prix de Paris et 6e des USA, elle n'a pas encore été beaucoup vue cette hiver, avec 'seulement' une seconde place dans le prix de Bourgogne (et une victoire en amateurs...). On la connait, elle est pétrie de qualité et il n'est pas impossible de la voir finir sur le podium, mais il faudra rester au trot. Chance régulière.

 

13. Pascia Lest (Italie)

Première des deux représentants italiens, ce fils de Varenne n'a foulé qu'une seule fois le parcours des 2.700 mètres, c'était en janvier dernier à l'occasion du Prix Tenor de Baune qu'il concluait à la seconde place. N'ayant que peu de références sur les parcours supérieurs à 2.100 mètres, on se gardera bien de juger ses capacités à tenir la distance. Son entourage semble confiant en tout cas ! A suivre.

 

14. Obama Gar (Italie)

Depuis aout, il enchaine les secondes places dans son pays, souvent battu par Une Passion qu'il retrouvera aujourd'hui. Par le passé il nous à montré qu'il avait aussi de la tenue, un point rassurant. Son entourage est chaud bouillant, il faudra s'en méfier. C'est un candidat au podium.

 

15. Urelia Daidou (Bariton)

Un peu décevante cet hiver cette fille de Ganymede retente sa chance dans les USA pour la 3e fois. Alliant vitesse et tenue, elle est capable de bonnes choses dans un grand jour (gagnante du prix René Ballière cet été). La victoire semble difficile a envsager, mais attention pour les places en rasant les murs.

 

16.Toccata du Bouffey (Lyonnaise)

On entre dans le tiercé infernal de l'écurie Lyonnaise ! Gentiment préparée cet hiver, nous n'avons pas réellement pu la juger. Toutefois on la connait bien et l'on sait qu'il conviendra de s'en méfier pour les places si elle fait sa course.

 

17. Une Passion (Lyonnaise)

Orientée avec succès vers le Prix de France l'an dernier, cette fois ci elle tente sa chance dans les USA, deferrée des 4 pieds pour le première fois. Irréprochable et impressionnante lauréate a trois reprises cet hiver en Italie, elle semble être une base solide, mais il y a un moment que l'on ne l'a pas vue sur 2.700 mètres...Et si c'était son point faible ?

 

18. Sapporo (Lyonnaise)

L’aînée de la course, mais pas cuite pour autant comme l'atteste son succès à l'occasion du Prix de Bretagne en novembre dernier. Cette course elle la connait, lauréate en 2013, seconde l'an dernier et 5e en 2014, elle devrait encore avoir son mot à dire pour le podium, en tout cas elle donnera encore son maximum.

 

 

LA SELECTION

 

Franchement difficile de se mouiller ! On va placer Une Passion (17) en tête de notre sélection pour l'ensemble de son oeuvre. Obama Bar (14) semble également avoir les moyens d'accrocher un bon lot, tout comme Una Fortuna (12). Derrière c'est très ouvert et la chance jouera énormément. Pascia Lest (13) doit faire le déplacement avec des ambitions, Sapporo (18) semble également incontournable et assez sure pour les places. Et enfin pour conclure notre combinaison, Toranie du Chene (11), Union de Fael (3) et Ukazie du Vivier (7) sont autant de troubles fête possibles...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article