Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Critérium des 5 ans - Astre Deschesner dicte sa loi

Publié par statotrot sur 29 Août 2015, 18:21pm

Catégories : #Groupes

Vincennes - 29 août 2015

CRITERIUM DES 5 ANS

ASTRE DESCHESNER DICTE SA LOI

 

Ce samedi après midi, Vincennes nous donnait rendez-vous pour le Critérium des 5 ans. Cette traditionnelle classique de fin d'été disputée sur le très particulier parcours des 3.000 mètres avait réuni 18 partants parmi le gratin de la génération.

 

Dans ce lot extrèmement dense et relevé, il était extrèmement difficile de retirer quelques candidatures. Toutefois on pouvait signaler la timide position de favorite détenue par AKim du Cap Vert, triple lauréa de groupe 2 cette année. Amorita Jet également très régulière était plebiscitée, tout comme Azeno d'Aunou le spécialiste des Critériums (vainqueur de celui des 3 ans, 4 ans et du Continental !) qui tentait une nouvelle fois sa chance, mais comme assez souvent c'est à une arrivée quelque peu surprise que nous avons assisté. Avant même le départ de la course notons qu' Azeno d'Aunou victime d'un problème technique indépendant de la volonté de son entourage perdait quasiment toute chance.

 

Astre Deschesner, l'heureuse élue du jour nous a montré aujourd'hui de quoi elle était capable. En effet, assez bien partie et rapidement en embuscade en 6/7e position derrière les animatrice A La Star et Allez l'Ol ,la pensionnaire de l'écurie Marble Garden a littéralement pulvérisé l'opposition lorsque son driver du jour a ouvert les mains, provoquant tout d'abord les fautes d'Attila Brillant et Absolut Dream qui s'étaient retrouvés aux avants postes suite à l'incartade d'Allez l'Ol quelques mètres plus tôt.

Débarassée d'une bonne partie de ses adversaires, il ne restait plus qu'A La Star pour barrer les intentions d'Astre Deschesner, le pensionnaire de l'écurie Borgia à fait illusion dans le dernier virage avant de lui aussi s'enlever, laissant filer la fille de Jain de Beval vers un succès de prestige.

 

Après tant de disqualifications en tête de course, les attentistes pouvaient désormais tirer les marrons du feu, Anderson, pensionnaire de la redoutable écurie Remington, mais aussi l'un des moins riches du lot concluait sereinement son parcours en deuxième position, tout en profitant de la disqualification d'Alliance d'Orion, malchanceuse qui voit cet accessit s'envoler pour une petite incartade aux abords du poteau.

Lui aussi à la lutte pour le premier accessit Akim du Cap Vert, le favori, ne parvenait pas à prendre l'ascendant sur Anderson et devait se contenter de la troisième place devant A Bright Star, elle aussi à la pointe du combat qui terminait au pied du podium. Nettement plus loin, Amorita Jet, compagne d'écurie de A Bright Star accrochait le 5e chèque.

On ne tiendra pas compte de la contre-performance de Azeno d'Aunou rapidement disqualifié qui n'a pu jouer sa carte à 100 %, mais on retiendra le très bon parcours d'A La Star qui, même si la victoire semblait trop difficile aurait pu prétendre a une bonne seconde place.

 

Course difficile à cerner, et mal placée dans le calendrier selon certains professionnels, le critérium des 5 ans a rendu son verdict et a sacré une femelle, comme c'était déjà le cas à plusieurs reprises ces dernières saisons avec Una Fortuna, Toranie du Chêne ou Salsa Beji. Avec 9 disqualificaions, certains y auront laissé des plumes pour le meeting d'hiver qui approche doucement...

 

 

__________________________________________________________________

Nous sommes allés rencontrer John Patterson, entraîneur de Astre Deschesner :

 

Bravo pour cette victoire, sur le papier ASTRE dESCHESNER ne semblait pas disposer d'une toute première chance, sa victoire nette est elle une surprise pour vous ?

 Oui et non, cette femelle a une classe naturelle et elle adore les grandes distances. Déjà vainqueur de 3 groupes 2 depuis qu elle a rejoint mon ecurie, elle ne m'apporte que des satisfactions. C'est une bosseuse qui ne fait que progresser et lorsqu'elle joue la gagne, elle sait se mettre en quatre pour s'envoler dans le final. C'est une vraie bonne jument et je tiens à remercier son driver du jour (Fabien Plaisir) qui a fait la course parfaite.

 

Après un si bel exploit le reverra t'on cet hiver, et si oui, aura t'il un objectif precis dans les grands internationaux ?
Pour ce qui est de la fin de saison, elle a mérité un peu de repos, mais même si elle récupère bien je ne pense pas la présenter face à ces aînés.

 

Merci à John Patterson pour sa contribution

 

 

Ecurie Dabé

Commenter cet article