Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Retour sur la réunion du 21 juin à Vincennes

Publié par statotrot sur 23 Juin 2015, 14:23pm

Catégories : #Groupes

Brillantissime, un président invincible.

Ce dimanche 20 juin, nous attendais la course de la journée. Ce fut une épreuve magnifique, remportée par Brillantissime invaincu depuis ses débuts en compétition. L'entraîneur, avait dit à son jockey de le monter comme bon lui semblait. Et ce fut avec surprise que S. Aston passa le poteau en premier. Après s'être rapproché à mi-parcours et avoir pris l'avantage dans le début de la dernière ligne droite, Brillantissime bataillait férocement avec l'atout de l'écurie Lyonnaise Black Swan qui s'inclinait d'un museau prenant ainsi la deuxième place devant Belle La Vie qui prolongea son effort proprement. Derrière, assez loin, on retrouve Big Up devançant Bonchampois dans les derniers hectomètres. Puis pour les dernières allocations se trouve Bird Parker et Boulevard Inconnu dans cet ordre.

Bravo à Camille Bell qui remporte son premier Groupe 1, et aussi à notre rédacteur Valentin qui avait donné Brillantissime en tête de son pronostic.

.

Chic Style l'emporte avec la classe.

Cette course au parcours classique de Vincennes fut forte en rebondissements. Chic Style, drivée par Y. Mendes, s'est imposée de bout en bout alors que Casa Jet dominée assez fortement dans le début de la dernière ligne droite s'est donc inclinée à la seconde place devant Classico Victory et Cursif des Bois. Il a fallu tout de même attendre le développement de la photo-finish pour ces trois concurrents arrivés dans le même sac. Cercueil de l'Abbé finit à la cinquième place et ensuite... bah personne. Et oui, ce Prix Albert Viel a été marqué par des disqualifications touchant plus de la moitié des chevaux. Au total, cinq sur onze sont arrivés au trot. Mais, la chance était du côté de Chic Style qui aurait sûrement été dépassée par Casanova Marceaux et Cage Level qui ont pris chacun la faute à moins d'un kilomètre de l'arrivée.

On peut noter que cette épreuve réservée aux 3 ans a vu économiser 6000 oros au PMU car personne n'est arrivé à la sixième et septième place.

Bravo aux efforts de Yoni Mendes en tant que driver et entraîneur qui se voit récompensé une nouvelle fois de ce Prix A. Viel après Alcea Jet en 2013.

.

L'écurie Bariton trouve son jour dans le Prix R. Ballière avec Urelia Daidou.

Urelia Daidou s'impose dans cette épreuve permettant ainsi à l'écurie Bariton de remporter son premier René Ballière après une cinquième place en 2012 et une seconde place en 2014.

Partie depuis le numéro 2 derrière les ailes de l'autostart, cette femelle de 7 ans prend la tête facilement suivie de très près par Uncaring la dépassant à un tour de l'arrivée. Les deux sont à plusieurs longueurs du peloton emmené par Tintin de Roche. Dans la ligne d'en face la poursuite se lance tandis que Nesta Effe emmène Verlan du Vivier et Tintin de Roche dans cet ordre. Le dernier tournant approche et voilà que Uncaring se montre fautif, son driver J. Balidas ne pouvant rien faire pour lui. Urelia Daidou voit alors son avance sur Verlan du Vivier se réduire. L'entrée de la ligne droite, et Verlan du Vivier surgit dans le dos du pensionnaire de Mere Barita et fonce en direction du poteau. Il ne reste que cent mètres pour J. Picquenard qui voit son cheval se fatiguer et se faire dominer par Urelia Daidou qui l'emporte d'un demi-cheval en battant le record de l'épreuve avec une réduction kilométrique de 1'10.1. Derrière, Nesta Effe prolonge bien son effort arrivant sur la dernière marche du podium, devant Tintin de Roche, Taillevant d'Urzy, Vanika du Ruel et Uaukir.

Voilà, ce fut une journée magnifique sur l'hippodrome de Vincennes voyant la victoire de cracks dans les magnifiques groupes de ce dimanche.

.

Ecurie Valentin

Commenter cet article