Le blog de statotrot

Journal du jeu Hippondingo


Cazzo de Laudebar fait parler sa puissance !

Publié par statotrot sur 21 Juin 2015, 16:58pm

Catégories : #Groupes

Après le Saint Léger des trotteurs disputé il y a quelques semaines, les meilleurs 3 ans avaient rendez-vous ce dimanche pour se disputer le Prix d'Essai, un des 4 groupes 1 du programme dominical. Si Countdown Maker lauréat en mai retentait sa chance à ce niveau, Capitalist Witness, Chic Style et Come On Baby eux avaient décliné la lutte, du moins dans cette épreuve. En revanche ce qui n'était pas le cas de Cazzo de Laudebar, le protégé de l'écurie d'Orion qui nous avait posé un lapin à Caen en ne finissant pas son parcours au trot, était lui bien présent. Frustrés mais pas déçus par son récent échec, c'est avec impatience que nous attendions son retour en piste ! Et le moins que l'on puisse dire c'est que cette fois il a parfaitement répondu aux attentes de ses nombreux preneurs.

.

 

Prudent au moment de la volte, Cazzo de Laudebar s'est progressivement rapproché de la tête du peloton emmenée par Calinka Jet et Cry For You toutes deux auteurs d'un départ très rapide. A mi parcours, le fils de Ganyméde pointait en troisième position non loin des deux animatrices alors qu'un peu plus loin se trouvait Catherine D et les trois 'Bariton' Crazy Wind, Caline de Mika et Cévérino de Mika. Countdown Maker, lui aussi auteur d'une première partie de course assez prudente patientait au cœur du peloton.
.

Après 1.500 mètres de course Cazzo de Laudebar attaquait sèchement le duo de femelles Calinka Jet et Cry For You, chaos par l'estocade portée par leur adversaire elles abdiquaient dans les 300 dernières mètres et laissaient filer l'élève de David Comte 'au fond des filets'. Calinka Jet se laissait même coiffer pour la seconde place par Carrera Jet auteur d'une excellente fin de course. De son côté, Caline de Mika prenait une très correcte 4e place devant Cry For You qui conservait tant bien que mal un accessit.

.

Dans le rang des déceptions, on notera Camino HB qui découvrait ce niveau de la compétition et qui n'a pas réellement convaincu,même sanction pour C'Chic de la Sensée qui, après 2 victoires en groupe 2 à l'attelé débutait dans la discipline. Mais c'est surtout Countdown Maker, premier lauréat classique dans la discipline qui échouait complétement, ne parvenant pas à accrocher le moindre chèque.

 

.

 

Le label Laudebar, éleveur de nombreux trotteurs de qualité accroche ici le premier groupe 1 de son histoire. Avec notamment Chatte de Laudebar et ce fameux Cazzo, cet éleveur semble bien armé dans cette génération et sans aucun doutes, ces deux éléments devraient lui apporter beaucoup de plaisir...

Notons également que Cazzo de Laudebar décroche son ticket pour le haras, même si, avec la nouvelle réglementation, ce ne sera qu'en 2017 . Nous attendrons donc avec impatience de juger sa qualité de reproducteur, mais avec un tel papier (fils de Ganymède et d'une mère par COktail Jet) il devrait être à la hauteur des attentes de son entourage !

 

.

 

L'INTERVIEW DU LAURÉAT

Statotrot : Cazzo de Laudebar s'impose dans le Prix d'Essai, il efface la déception causée lors du Saint Léger, c'est un soulagement ?
David Comte : Il l'efface oui, mais rend un petit plus amère cette déconvenue dans le St Léger, surtout pour sa "carrière" d'étalon où il laisse passer une saillie supplémentaire. Quoi qu'il en soit je suis ravi de sa performance et ravi qu'il ai offert à son éleveur sa première victoire de Groupe I !


S : Assez mollement parti, vous avez su le réveiller rapidement pour vous porter non loin des leaders et lui laisser donner le coup de rein final qu'il lui avait peut être manqué jusqu'ici. Il semble meilleur en venant de derrière, vous confirmez ?
D.C. : Il a toujours été doté d'un finish redoutable, mais on ne peut gagner à tout les coups ! Dans le Prix d'Essai il a réalisé la course parfaite, le déroulement de la course aussi a été optimal. Il a su mettre un gros uppercut à ses adversaires en face. Il a été très fort ! Il ne faut pas oublier que quelques poulains n'ont pas fait leur valeur aussi, je pense à Countdown Maker, entre autre. Il a vraiment montré qu'il fallait compter sur lui dans le futur et qu'il se montre comme un des meilleurs de cette belle génération de C.


S : Même si ce n'est pas le premier, je suppose que ce doit être le pied de s'occuper et de monter un tel animal ?
D.C. : Oui évidemment, on ne peut pas minimiser ce genre de victoires, même si avec un petit peu d'expérience et quelques victoires dans ce genre d'épreuves phares, on arrive à garder un peu plus facilement la tête sur les épaules. Mais pour être franc, en qualité "pure", je pense qu'il est aussi bon voir légèrement meilleur que Quitus du Mexique. A moi de gérer sa carrière intelligemment.

S : Quelle sera la suite de son programme à présent ?
D.C. : Je vais faire l'impasse sur le Prix de Berlin à Enghien, je n'ai pas envie de le pousser à courir rapproché à 3 ans. Il sera revu dans le Prix Pïerre Plazen (GII) à Vincennes, sur le même parcours que le Prix d'Essai. Et peut-être dans le Prix des Elites, mais ce n'est vraiment pas sûr. Il n'a que 3 ans, on a le temps !

Merci à DX pour sa participation

Ecurie Dabé

Commenter cet article